LÉGISLATIVES 2024. Julien Bayou, député de Paris, renonce finalement à une nouvelle candidature

L'ex-député de Paris des 3e et 10e arrondissements annonce ce vendredi 14 juin ne pas se présenter aux législatives anticipées. L'alliance "nouveau Front populaire" ne l'a pas investi, d'après son communiqué de presse sur X.

"J'engage ce jour les démarches auprès de la préfecture pour retirer ma candidature aux législatives", déclare Julien Bayou sur son compte X (anciennement Twitter), ce vendredi 14 juin.

Dans un communiqué de presse, le député des 3e et 10e arrondissements de la capitale détaille les raisons qui l'amènent à ne pas se présenter à ces législatives anticipées. À sa place, l'ex-député Pouria Amirshahi a été investi par le "nouveau Front populaire". 

L'élu y déclare "avoir été accusé sans aucune preuve par (son) ex-compagne" et "avoir été 'présumé coupable' par (son) ancien parti". Des accusations d'Anaïs Leleux qui remontent à mars dernier. Cette militante féministe a reproché des "violences psychologiques" de la part de l'ancien leader du parti Europe Écologie-Les Verts, comme nous l'avions rappelé dans cet article.

L'homme politique avait l'intention de participer à ce "nouveau Front populaire". Il s'agit d'une coalition formée du Parti socialiste, du Parti communiste français, des Écologistes-Europe Écologie-Les Verts, de la France Insoumise et d'autres partis de Gauche. La course à l'investiture de Julien Bayou avait été controversée, ces derniers mois.

Mises en retrait dès la rentrée 2022

En mars dernier, l'ancien député de la 5e circonscription de Paris s'était mis en retrait de son groupe à l'Assemblée nationale et de son parti politique. Un peu plus d'un an auparavant, en septembre 2022, il avait aussi démissionné de son poste de secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts et de la présidence du groupe Écologiste à l'Assemblée nationale.

Cette 5e circonscription était convoitée par plusieurs personnes, dont Raphaëlle Rémy-Leleu. La militante écoféministe et conseillère EELV a fait acte de candidature, jeudi 13 juin. "Cette circonscription est un emblème de la réponse qu'apporte le nouveau Front Populaire à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles", a-t-elle écrit dans sa candidature interne transmise à l'AFP. Une autre écologiste, Rachel Savin-Puget, a elle aussi annoncé être candidate.

LIRE AUSSI ► Julien Bayou se met en retrait de la coprésidence du groupe de députés écologistes à l'Assemblée nationale

Cette annonce tombe au moment où le "nouveau Front populaire" vient de rendre public son programme. Cela, dans un contexte où plusieurs organisations politiques et syndicales appellent à se mobiliser en France contre l'extrême droite. Le parti Rassemblement national est en effet arrivé en tête des récentes élections européennes. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité