Marché de Noël à Paris : jour de mobilisation

Marcel Campion et ses forains devraient tenter de mettre leur menace de manifester tous les jours à des endroits sensibles avec pour objectif de bloquer Paris dès lundi, à exécution.

Le marché de Noël des Champs-Elysées, à Paris, en 2016.
Le marché de Noël des Champs-Elysées, à Paris, en 2016. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Le bras de fer continue entre les autorités et le "roi des forains" Marcel Campion, qui proteste contre la suppression du marché de Noël sur les Champs Elysées et fait planer la menace de "blocages" à Paris et alentour dès lundi 6 novembre.

Soutenu par les syndicats du secteur, le promoteur historique des fêtes foraines parisiennes, 77 ans, bataille depuis des mois contre la décision du Conseil de Paris, votée à l'unanimité début juillet, de ne pas reconduire ce marché créé en 2008 sur la plus célèbre avenue du monde.

"La décision de la ville de Paris, sauf à ce qu'un juge en décide autrement, a force exécutoire. Les forains et commerçants qui pensent installer le marché de Noël doivent s'y conformer", a fait valoir le préfet de police Michel Delpuech devant la presse. "La société de Marcel Campion Loisirs Associés a déjà introduit un recours au fond devant le tribunal administratif de Paris (...)il lui est aussi possible (...) d'introduire un référé pour solliciter en urgence du juge la suspension de la décision municipale".

"On voit lundi matin nos conseils pour réfléchir à l'opportunité de faire un référé", a répliqué Marcel Campion. "Les élus de Paris font fi du travail des forains" et "se foutent éperdument des 2.000 emplois que génère le marché de Noël", a-t-il tonné.

En attendant, Marcel Campion s'efforçait de mobiliser l'opinion publique dimanche
durée de la vidéo: 01 min 40
Marché de Noël Jour de mobilisation ©France 3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie tourisme