Meurtre de Mireille Knoll : Yacine Mihoub condamné à la réclusion à perpétuité, le caractère antisémite retenu

Publié le Mis à jour le
Écrit par PDB / F. Hovasse / E. Pelletier
L’immeuble parisien où vivait Mireille Knoll.
L’immeuble parisien où vivait Mireille Knoll. © JULIANE RUMMEL / DPA

Yacine Mihoub a été reconnu coupable du meurtre de l'octogénaire juive, survenu en 2018 à Paris. Alex Carrimbacus, l’autre accusé, a été condamné à 15 ans de réclusion assortie d'une peine de sûreté de deux tiers pour vol aggravé chez la victime.

Le caractère antisémite du crime a été retenu. Mercredi aux assises de Paris, Yacine Mihoub a été condamné à la réclusion à perpétuité pour avoir tué Mireille Knoll. Sa peine a été assortie d'une période de sûreté de 22 ans. Alex Carrimbacus, l’autre accusé, a été acquitté pour le meurtre de l'octogénaire juive.

Alex Carrimbacus a toutefois été condamné à une peine de 15 ans de réclusion assortie d'une peine de sûreté de deux tiers pour vol aggravé. Là encore, le caractère antisémite a été retenu. A noter également que la circonstance aggravante de la vulnérabilité de la victime a été retenue : Mireille Knoll, âgée de 85 ans, était atteinte de la maladie de Parkinson.

Depuis le début du procès, les deux accusés se sont renvoyé la responsabilité du meurtre, en rejetant toute accusation d'antisémitisme. Zoulikha Khellaf, la mère de Yacine Mihoub, a, elle, été reconnue coupable d'avoir détruit des objets et nettoyé l'arme du crime. Elle a été condamnée à trois ans de prison, dont un an ferme à domicile sous surveillance électronique.

"Je vais pouvoir peut-être enfin faire mon deuil"

"J’attendais ce verdict depuis longtemps, a réagi mercredi soir Allan Knoll, l’un des fils de Mireille Knoll. Il est à la hauteur de mes espérances. Et je vais pouvoir peut-être enfin faire mon deuil."

Les faits remontent à trois ans. Le 23 mars 2018, les pompiers, appelés pour un feu dans un HLM de l'est parisien, avaient découvert le corps en partie carbonisé de Mireille Knoll, sur son lit médicalisé. Un cadavre lardé de 11 coups de couteaux. La mort de l’octogénaire, qui avait fui Paris en 1942 afin d’échapper à la rafle du Vel D'hiv, avait alors suscité une forte émotion.

Mardi, la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de Yacine Mihoub, assortie d'une période de sûreté de 18 ans, avait été requise par le parquet. 18 ans de réclusion avaient été requis contre Alex Carrimbacus. Et trois ans d'emprisonnement avaient été demandés à l'encontre de Zoulikha Khellaf. L’avocat général avait décrit Yacine Mihoub comme "le responsable unique du meurtre particulièrement sauvage de madame Knoll", dans un fort "contexte d'antisémitisme".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.