• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Municipales à Paris : Gaspard Gantzer officialise sa candidature

Gaspard Gantzer a lancé le mouvement Parisiennes, Parisiens, qui revendique près de 1 500 sympathisants. / © Alain JOCARD / AFP
Gaspard Gantzer a lancé le mouvement Parisiennes, Parisiens, qui revendique près de 1 500 sympathisants. / © Alain JOCARD / AFP

Il l'a confirmé ce matin sur l'antenne de France Inter : Gaspard Gantzer, ancien conseiller en communication de François Hollande est candidat à la mairie de Paris en 2020. C'était un secret de polichinelle et son nom s'ajoute à une longue liste de candidats. 

Par AL

"Je suis candidat à la mairie de Paris parce que je pense qu'il faut améliorer la vie quotidienne des Parisiens. La ville est dégueulasse, elle est de moins en moins sûre, les transports ne fonctionnent pas, les logements sont trop chers." Voilà les mots choisis par l'ex-reponsable de la communication de l'ancien président socialiste François Hollande, pour annoncer sa candidature. "J'ai souvent conseillé des hommes et des femmes politiques mais aujourd'hui, j'ai envie de m'engager personnellement."
 

En mai 2017, cet énarque de 39 ans avait été investi par La République en Marche pour être candidat aux législatives en Ille-et-Villaine. Un parachutage vivement critiqué, ce qui l'avait rapidement amené à renoncer à cette candidature. Cette fois, Gaspard Gantzer a choisi de se lancer hors des partis traditionnels en créant son propre mouvement "Parisiennes, Parisiens". 

Pierre-Yves Bournazel hors des partis

Il était hier sur notre plateau, Pierre-Yves Bournazel, élu de centre-droit, s'est également lancé cette semaine dans la bataille. Comme Gaspard Gantzer, il a présenté une candidature "indépendante des partis". Il a notamment réagi à la polémique autour du projet d'autoriser les enterrements le dimanche : "il faut faire évoluer nos services publics. Je respecte le personnel de la ville de Paris mais il faut des évolutions. Il faut ouvrir davantage nos bibliothèques le soir et le dimanche. De la même façon, nos crèches...je souhaite qu'on adapte le service de la ville de Paris au rythme de vie des citoyens."
 
 

Une dizaine de candidatures déclarées

Face à Anne Hidalgo, qui assure que la question de sa candidature ne se pose pas encore, d'autres candidats se sont déclarés : Rachida Dati et Jean-Pierre Lecoq à droite, Mounir Mahjoubi, Hugues Renson, Julien Bargeton, Anne Lebreton et probablement Benjamin Griveaux ou Cédric Villani chez LREM, Nicolas Nonnet-Ouladj chez les communistes. Chez les écologistes, une primaire est organisée le 1er juin prochain. David Belliard et le duo Julien Bayou / Antoinette Guhl sont déjà sur les rangs. 
 


 

Sur le même sujet

projet d'enterrements le dimanche à Paris

Les + Lus

Les + Partagés