• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Notre-Dame : trois lycées bientôt nettoyés, face à des concentrations élevées en plomb

Des centaines de tonnes de plomb, contenues dans la charpente de la flèche et la toiture de la cathédrale, ont fondu au cours de l’incendie de Notre-Dame. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Des centaines de tonnes de plomb, contenues dans la charpente de la flèche et la toiture de la cathédrale, ont fondu au cours de l’incendie de Notre-Dame. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Face à la pollution provoquée par l’incendie de Notre-Dame, sept lycées parisiens ont été contrôlés. Trois d’entre eux présentent des taux de concentration élevée en plomb.

Par France 3 Paris IDF

Après les collèges, les lycées. La région Île-de-France a annoncé mercredi avoir contrôlé un total de sept établissements à proximité de Notre-Dame, face à la pollution au plomb engendrée par l’incendie de la cathédrale.
Parmi l’ensemble des sites, qui se situent tous dans un rayon de 1 km autour de l’édifice, trois lycées présentent des taux de concentration élevée en plomb (c’est-à-dire au-dessus d’un seuil de 1 000 µg / m²) :
  • Le lycée Fénelon, à 750 m de Notre-Dame.
  • Le lycée Saint-Louis, à 850 m de Notre-Dame.
  • Le lycée Charlemagne, à 1,1 km de Notre-Dame.
Pour les quatre autres établissements testés, les résultats des analyses se situent en dessous du seuil :
  • Le lycée  Sophie-Germain, à 1 km de Notre-Dame.
  • Le lycée Henri-IV, à 900 m de Notre-Dame.
  • Le lycée Louis-le-Grand, à 700 m de Notre-Dame.
  • Le lycée Abbé-Grégoire (site Saint-Jacques), à 400 m de Notre-Dame.
Les trois établissements dont les seuils se situent au-dessus du seuil seront nettoyés d'ici fin août, « avant la rentrée » toujours d’après la région.
 

Sur le même sujet

Des boues provenant d'une station d'épuration répandues dans les champs créent la polémique dans les Yvelines

Les + Lus