Notre-Dame : trois lycées bientôt nettoyés, face à des concentrations élevées en plomb

Face à la pollution provoquée par l’incendie de Notre-Dame, sept lycées parisiens ont été contrôlés. Trois d’entre eux présentent des taux de concentration élevée en plomb.

Après les collèges, les lycées. La région Île-de-France a annoncé mercredi avoir contrôlé un total de sept établissements à proximité de Notre-Dame, face à la pollution au plomb engendrée par l’incendie de la cathédrale. Parmi l’ensemble des sites, qui se situent tous dans un rayon de 1 km autour de l’édifice, trois lycées présentent des taux de concentration élevée en plomb (c’est-à-dire au-dessus d’un seuil de 1 000 µg / m²) :
  • Le lycée Fénelon, à 750 m de Notre-Dame.
  • Le lycée Saint-Louis, à 850 m de Notre-Dame.
  • Le lycée Charlemagne, à 1,1 km de Notre-Dame.
Pour les quatre autres établissements testés, les résultats des analyses se situent en dessous du seuil :
  • Le lycée  Sophie-Germain, à 1 km de Notre-Dame.
  • Le lycée Henri-IV, à 900 m de Notre-Dame.
  • Le lycée Louis-le-Grand, à 700 m de Notre-Dame.
  • Le lycée Abbé-Grégoire (site Saint-Jacques), à 400 m de Notre-Dame.
Les trois établissements dont les seuils se situent au-dessus du seuil seront nettoyés d'ici fin août, « avant la rentrée » toujours d’après la région.
 
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité