En novembre, j'arrête de fumer. C'est parti pour le mois sans tabac!

Le Mois sans tabac débute aujourd'hui, vendredi 1er Novembre / © Fred Tanneau / AFP
Le Mois sans tabac débute aujourd'hui, vendredi 1er Novembre / © Fred Tanneau / AFP

Le mois sans tabac débute aujourd’hui. Un défi collectif pour arrêter la cigarette. Paris et sa région sont les bons élèves. C’est dans notre région que l’on fume le moins en France. Pendant un mois, près de 800 actions sont organisées pour décrocher du tabac.

Par Emmanuelle Hunzinger

Le mois sans tabac revient pour la quatrième année. Chaque année, cet évènement est un succès et le nombre de participants ne fait qu'augmenter. Plus de 241 000 personnes s'étaient inscrites en 2018, 157 000 qu'en 2017. En 2016, la première édition avait attiré environ 180 000 fumeurs. 
 

"Multiplier par deux la réussite du sevrage tabagique à un an"

Le principe du mois sans tabac : arrêter collectivement de fumer. Le ministère de la Santé, l'Assurance-maladie et Santé publique France assurent que participer à l'opération "multiplie par deux la réussite du sevrage tabagique à un an".

L'objectif est de faire connaître tous les outils disponibles pour lutter contre le tabac, première cause de mortalité évitable avec 75 000 morts par an en France : consultation d'un tabacologue, aide à distance de Tabac info service, substituts nicotiniques, coach anti-tabac...

Les résultats sont là, la baisse du tabagisme en France est historique : 1,6 million de fumeurs quotidiens en moins entre 2016 et 2018 qui s'explique par plusiuers mesures comme la hausse du prix du paquet de cigarettes, le remboursement par la sécurité sociale des substituts nicotiniques depuis mai 2018, des opérations de sensibilisation aussi bien médicales qu'environnementales et l'augmentation sensible des lieux interdits aux fumeurs.

Selon une étude de Santé publique France, un quart (25,4%) des adultes de 18 à 75 ans dise fumer quotidiennement en 2018 contre 26,9% en 2017. Il y a une tendance générale à l'arrêt de la cigarette. Notre région fait figure de "premier de la classe". C'est à Paris et en Ile-de-France, que les jeunes fument le moins en France selon une enquête Escapad 2017.


Retrouvez toutes les infos sur le site du Mois sans tabac

Une application pour smartphone est également à télécharger gratuitement
Application Mois sans tabac / © Tabac Info service
Application Mois sans tabac / © Tabac Info service







 

Sur le même sujet

Les + Lus