Cet article date de plus de 4 ans

A l'observatoire de Paris, les astronomes veillent à ce que le ciel ne nous tombe pas sur la tête

Un énorme astéroïde va passer ce mercredi après-midi à proximité de la Terre mais sans présenter le moindre danger pour la terre, selon la Nasa. A Paris-Meudon, les astronomes surveillent le ciel, l'observation de 2014-JO25 permettra d'établir plus précisement sa taille.
Image d'illustration / vue d'artiste
Image d'illustration / vue d'artiste © Fotolia
Non, le ciel ne va pas nous tomber sur la tête mais l'astéroïde estimé actuellement à 852 mètres de large et baptisé 2014-JO25 passera tout de même à 1,8 million de kilomètres de notre Terre, ce qui correspond à un peu moins de cinq fois la distance qui nous sépare de la lune.


A l'observatoire de Paris - Meudon, les astronomes attendent avec impatience le passage de ce gros caillou prévu vers 14h45, heure de Paris. Son observation permettra d'établir plus précisement sa taille.

Jérémie Vaubaillon, astronome à l'observatoire de Paris nous explique pourquoi il est intéressant d'avoir de nouvelles données sur cet astéroïde.

"C'est important de savoir ce qui va nous arriver. Est-ce que c'est un rocher friable ou un objet ferreux, qui traverse notre ciel ? En cas d'une éventuelle collision avec la terre, c'est primordial de savoir cela..."

Alors que 2014-JO25 s'approche de la terre, les astronomes ont déjà repéré que la taille de l'astéroïde était supérieur aux données que l'on possédaient. Estimée précédemment à 600 mètres on sait désormais que sa taille est au moins de 852 mètres. Avoir des données précises de la taille et de la forme est très important, puisqu'on en déduit la densité de l'objet... C'est important de savoir ce qui va nous arriver. Est-ce que c'est un rocher friable ou objet ferreux, qui traverse notre ciel ? En cas d'une éventuelle collision avec la terre, c'est primordial de savoir cela...


Un demi-million d'astéroïdes répertoriés

La dernière fois que 2014-JO25 nous a rendu visite cela remonte à 400 ans et on ne le reverra pas avant 2.600 ans. Mais il existe un nombre important d'astéroïdes qui passent plus ou moins près de la Terre. L'organisme astronomique international Minor Planet Center en repertorie près de 16.000. dont 1797 potentiellement dangereux pour notre planète. La dernière fois qu'une météorite géante est tombée sur la terre, c'était le 15 février 2013 en Russie. La météorite TCHELIABINSK a brisé des vitres sur des kilomètres et blessé un millier de personnes. Elle mesurait 20 mètres et on a retrouvé un fragment de 60 cm.

Simulation numérique de la visite de 2014 JO25, le 19 avril 2017.
Simulation numérique de la visite de 2014 JO25, le 19 avril 2017. © NASA/JPL-Caltech

Amoureux du ciel, sortez vos téléscopes!

A l'oeil nu, impossible d'observer le phénomème, en revanche avec un téléscope de 20 cm c'est envisageable... Pour observer, il faut que l'environnement soit évidemment le plus sombre possible mais la vrai difficulté consistera surtout à réussir à suivre l'astéroïde avec son télescope, il faut savoir que l'objet s'approche à une vitesse impressionnante de 13 km/s de la Terre. Sa surface étant deux fois plus réfléchissante que celle de la Lune, il devrait être visible avec un petit télescope pendant une ou deux nuits.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
astronomie sciences espace sorties et loisirs