PARIGO. SUV en ville : la chasse est ouverte

Trop larges, les SUV, Sport Utility Vehicle, encombrent nos villes. Trop lourds, ils représentent un désastre écologique. Un an après les trottinettes électriques, la capitale s'attaque désormais aux SUV. Les Parisiens sont appelés à se prononcer ce dimanche lors d'une votation : les véhicules de plus d'1,6 tonnes sont dans le collimateur de la Ville de Paris, suivant ainsi l'exemple de Lyon et Bordeaux, déjà engagés dans cette lutte contre les SUV.

Le dernier mot reviendra aux Parisiens, conviés à trancher lors d'une votation citoyenne organisée dimanche dans les mairies d'arrondissement. Si le "oui" l'emporte, le prix du stationnement pour les véhicules les plus lourds sera multiplié par 3.

Mais pourquoi cette révolte contre les SUV et les 4x4 ? Leur empreinte au sol est à l'image de leur empreinte carbone : XXL. Et rien ne semble arrêter cette course au gigantisme, pourtant si néfaste pour la planète. Rencontre avec Marie Chéron, responsable des politiques véhicules chez Transports et Environnement, pour en discuter.

durée de la vidéo : 00h03mn06s
Rencontre avec Marie Chéron, responsable des politiques véhicules chez Transports et Environnement ©FTV

Pour la première fois l'an dernier, il s'est vendu plus de SUV que de berlines dans l'hexagone. L'engouement des automobilistes pour ce type de véhicules, hauts et larges, est spectaculaire. Alors choix contraint ou assumé ? Parigo enquête sur la question.

Enfin, nous donnerons la parole à la défense. Que pensent les associations d'automobilistes de cette votation et plus largement de cette traque ouverte aux SUV ? C'est ce que nous verrons en fin d'émission. Yves Carra, porte-parole de Mobilité Club France, est notre invité.

► Rendez-vous ce samedi à 12 heures 35 sur France 3 Paris Île-de-France, ou en replay sur France.tv/idf 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité