Paris : 1700 bénévoles pour la troisième "nuit de la solidarité"

Pour la troisième année consécutive, la Mairie de Paris a organisé dans la nuit de jeudi à vendredi une opération pour compter les sans abris de la capitale. Et aller à leur rencontre. 
Pour la troisième année, des bénévoles ont sillonné les rues de Paris dans la nuit de jeudi à vendredi à la rencontre des SDF de la ville.
Pour la troisième année, des bénévoles ont sillonné les rues de Paris dans la nuit de jeudi à vendredi à la rencontre des SDF de la ville. © IP3 PRESS/MAXPPP
Ce sont 1700 bénévoles qui ont parcouru cette nuit les rues de Paris, par secteurs. Avec un papier et un stylo à la main. L'objectif de cette maraude, organisée pour la 3e année consécutive : compter les sans domiciles fixes de la capitale. Mais aussi aller à leur rencontre, parler, échanger avec ces personnes afin de mieux comprendre leurs besoins.  Avant d'enfiler les chasubles bleues, chacun a eu droit à une rapide formation avec 400 professionnels du social. Un kit avec l’ensemble du matériel et des documents nécessaires au bon déroulé de l’opération leur a également été distribué. Puis à 22 heures, chacun s'est élancé dans les rues de Paris, secteur par secteur, par groupe de 4 ou 5. En essayant de ratisser la ville le plus finement possible.  Lancée pour la première fois en 2018, cette opération annuelle "permet d’établir un observatoire réel et non contestable des personnes à la rue", expliquait plus tôt Anne Hidalgo. "Et savoir qu’il y a 1700 personnes qui s’inscrivent pour faire ce décompte en une nuit, c’est réconfortant pour la nature humaine." "Ces résultats permettent ensuite de mettre en place un certain nombre de dispositifs" spécifiques, ajoute la maire de Paris, notamment pour les femmes SDF. Face à la saturation des dispositifs d'hébergement, Anne Hidalgo a proposé d'ouvrir 1100 places supplémentaires dans des bâtiments municipaux cet hiver. Depuis mercredi, une nouvelle salle accueille 25 personnes en famille à l'Hôtel de Ville.  L'an dernier, cette opération avait permis de recenser 3641 personnes à la rue. Les résultats de l'enquête menée cette nuit seront publiés dans quelques semaines. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie société