Cet article date de plus de 4 ans

La Paris Games Week, c'est du (e-)sport !

Encore confidentiel au début des années 2000, le jeu vidéo prend de l'ampleur au fil du temps. Jusqu'à devenir un véritable métier pour certains gamers.
©France 3 Île-de-France
Et qui dit professionnalisation, dit forcément encadrement et nouveaux métiers, comme dans le sport : coachs, commentateurs de matches, casters (personnes qui doivent faire comprendre le jeu aux néophytes) et, donc, gamers... Certains joueurs professionnels (ils seraient une cinquantaine en France) peuvent gagner de 2 à 5.000€ par mois.

Alors, forcément, ce secteur, qui était de niche il y a encore une dizaine d'années, attire désormais de nouveaux investisseurs, comme des grands clubs sportifs (les Français du PSG, les Allemands du Schalke 04) et des hommes d'affaires. Et les médias ne sont pas en reste : diffusion en direct de matches, organisation de tournois, reportages... la couverture médiatique de ce salon n'a cessé de croître au fil des années, tout comme son nombre de spectateurs (300.000 l'an dernier).
Informations pratiques
Jusqu'à lundi 31 octobre 2016, au Parc des expositions (Porte de Versailles, Paris).
De 8h30 à 18h30 (fermeture à 18h lundi 31 octobre).
19€ (plein tarif) et 13€ (- de 18 ans et étudiants)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeu vidéo société culture