Paris - “Gilets jaunes” : deux ans ferme requis contre l'ex-boxeur Christophe Dettinger

© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP

Ce mercredi 13 février s'est ouvert, au Tribunal de grande Instance de Paris, l'audience de Christophe Dettinger, l'ex-boxeur qui a frappé deux gendarmes le 5 janvier dernier à Paris.

Par France Montagne

C'est une audience qui était très attendue que celle de Christophe Dettinger, l'ex-boxeur qui a frappé deux gendarmes lors de la 8 ème mobilisation des gilets jaunes à Paris.

Il était poursuivi pour "violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique".

Après un premier renvoi et une demande de remise en liberté, le procès de l'ancien athlètes de boxe
a débuté, ce matin, au Tribunal de grande Instance de Paris. 

Christophe Dettinger était placé placé en détention provisoire.

A l'issue de cette journée le procureur a requis trois ans de prison dont un an avec sursis et une mise
à l'épreuve contre l'ex-boxeur.

    M. Dettinger se prépare, réajuste ses gants. Il frappe, vise la tête. Il est
dans la toute-puissance. Ces scènes sont d'une violence inouïe et doivent être
sanctionnées", a déclaré le représentant du ministère public.

Le représentant du ministère public, a également demandé son "maintien en détention".
 

Sur le même sujet

En plein débat sur la PMA, une pièce de théâtre reconstitue un ancien plaidoyer pour l'avortement

Les + Lus