• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : Julien Lauprêtre, président du Secours Populaire est décédé

Julien Lauprêtre, président du Secours populaire, est mort à l'âge de 93 ans. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Julien Lauprêtre, président du Secours populaire, est mort à l'âge de 93 ans. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Il était l'une des figures du Secours Populaire qu'il présidait depuis 1958. Julien Lauprêtre est mort à Paris. Les hommages affluent.

Par France 3 Paris IDF / VP

Julien Lauprêtre avait consacré sa vie aux autres. Fils d'un cheminot, résistant qui avait fondé son propre réseau en 1942, militant communiste, il s'est engagé au Secours Populaire Français et a donné à l'association sa dimension actuelle. Il avait été décoré de la Légion d'Honneur.
 

"Plus qu’un Président, c’est un ami que tous les membres du Secours populaire ont perdu aujourd’hui. Julien se présentait toujours comme « bénévole à Paris ». C’est vrai qu’il n’était pas un Président ordinaire. Sa porte et son écoute étaient ouvertes à tous, sans distinction, à n’importe quel moment de la journée. Une humanité, une simplicité et une sincérité qui allaient droit au coeur des 80 000 bénévoles de l’Association."

Ce sont les mots du communiqué publié par l'Association qu'il présidait depuis 61 ans. 

Une vie d'engagement

Julien Lauprêtre est un parisien et a ancré son action dans la capitale mais sa générosité s'est étendue partout en France et à l'étranger. Il est né dans le 12ème arrondissement. Ce fils d'un cheminot, engagé au PCF, et d'une mère ouvrière dans les poissonneries, devient tailleur de glace. Il travaille dans plusieurs miroiteries.

Résistant, il sera arrêté et emprisonné en 1943. Libéré, il est requis pour le Service du Travail Obligatoire (STO) mais se soustrait à cette réquisition. Il revient clandestinement pour participer à la libération de Paris. Militant au Parti Communiste, il devient en 1951 secrétaire du député communiste de la Seine Raymond Guyot.

En 1954, il est recruté par Pierre Eloire, secrétaire général du Secours Populaire Français. Une association qu'il n'a plus jamais quittée et à laquelle il a su par ses choix et ses engagements donner une autre dimension. Père Noël Vert, Chasse aux Oeufs, Journées des oubliés des vacances, Julien Lauprêtre avait tourné l'action du Secours Populaire vers les enfants.

>> Retour sur une vie engagée avec Louise Simondet, Gilles Bezou et Mathilde Brugnière
Ils ont rencontré des bénévoles comme Farida Benchaa et la directrice générale du Secours Populaire Joëlle Bottalico.

 
Julien Lauprêtre : une vie consacrée aux autres

De nombreux hommages

Les réactions et les hommages se multiplient, des politiques de tout bord, des anonymes.
Des membres du Parti Communiste comme Ian Brossat ont salué la mémoire de ce militant. Julien Lauprêtre et avant lui son père Jean Lauprêtre ont été membres du PCF.
 

Le Premier Ministre a posté un hommage accompagné d'un souvenir, celui d'une visite des enfants du Secours Populaire à Matignon.
 

La Ville de Paris a également réagi. Anne Hidalgo et Emmanuel Grégoire, son premier adjoint, ont salué ce Parisien qui a oeuvré pour les plus démunis de la capitale.
 

Des associations caritatives ont salué la générosité et l'engagement du président du Secours Populaire Français. Parmi elles, la Fondation Abbé Pierre ou encore France Terre d'Asile.

Avec lui, c'est tout un pan de l'histoire sociale de notre pays qui s'éteint.
Laurent Desmard, président de la Fondation Abbé Pierre. 


"On perd un grand combattant contre la pauvreté,  a confié à l'AFP Christophe Robert, le directeur général de la Fondation Abbé Pierre. C'est quelqu'un qui ne lâchait rien et qui avait une constance remarquable dans la lutte contre l'exclusion."
 

La présidente de la Région Ile-de-France a rendu hommage à cette personnalité française.
 

 

Sur le même sujet

Procès tentative attentat près de Notre-Dame de Paris

Les + Lus