Paris : reprise des essais des Sea Bubbles sur la Seine

Un temps suspendus pour des raisons de vitesse réglementaire, les tests des "taxis" volants sur l'eau ont repris à Paris. Les navettes seront présentées au salon VivaTech à partir de jeudi.

des vélos, des autos non polluants et pourquoi pas des bateaux ? Génération Sea Bubbles
des vélos, des autos non polluants et pourquoi pas des bateaux ? Génération Sea Bubbles © France 3 Régions
Elles étaient parties en Suisse en octobre, les revoici sur la Seine. Les essais des Sea Bubbles, navettes "volantes" sur l'eau, ont repris à Paris en mai après six mois de suspension. Le navigateur Alain Thébault, leur inventeur, s'était retrouvé confronté à des démêlés administratifs mais a pu profiter depuis le début du projet du soutien de la maire de Paris Anne Hidalgo
Une version des engins, qui fonctionnent grâce à une propulsion électrique, peut atteindre des vitesses de vol de 12 ou 18km/h, conformément à la réglementation qui impose ces allures, respectivement en centre-ville et au-delà. Or, les premiers modèles étaient élaborés pour naviguer à 50km/h, ce qui avait constitué le point d'achoppement pour la généralisation des tests dans la capitale.  
A présent, "tous les feux sont passés au vert", a assuré Alain Thébault à l'AFP. Dans quelques jours, les Sea Bubbles seront présentées au salon VivaTech, qui se tiendra à Paris de jeudi à samedi. Un bateau y sera exposé tandis que deux resteront sur l'eau. Les "bulles" y seront disponibles en pré-commande. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs innovation transports économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter