• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris XIe : un incendie fait trois morts et un blessé en état d'urgence absolue

Un périmètre de sécurité d'une centaine de mètres autour du lieu du sinistre bloque la circulation. / © Aude Blacher / France 3
Un périmètre de sécurité d'une centaine de mètres autour du lieu du sinistre bloque la circulation. / © Aude Blacher / France 3

Le feu a pris aux environs de 5h du matin dans un immeuble de six étages, rue de Nemours dans le 11e arrondissement de Paris. Trois personnes sont décédées et 28 autres ont été blessées dont une grièvement. 

Par Aude Blacher

Les pompiers ont été appelés aux environs de 5h du matin pour un incendie qui avait pris dans un immeuble de six étages, au numéro 7 de la rue de Nemours dans le 11e arrondissement de Paris. Le feu serait vraisemblablement parti du rez-de-chaussée et s'est ensuite propagé à un restaurant, un hammam et une cage d'escalier. De nombreux moyens ont été immédiatement dépêché sur place : 200 pompiers et une cinquantaine d'engins. Mais à 10h, le sinistre n'était toujours pas éteint ce samedi matin. "120 pompiers sont encore activement engagés pour éteindre le feu. Ils sont désormais maîtres du feu, indique le capitaine Florian Lointier. C'est à dire que le feu ne va pas se propager plus qu'il ne l'est mais nous avons encore énormément d'opérations complémentaires à réaliser."
Au vu de la rapidité de la propagation du feu, ce sont trois immeubles qu'il a fallut évacuer soit une trentaine d'appartements. "L'accès à ces immeubles était très compliqué, le sauvetage nous a demandé un travail considérable, poursuit le capitaine de la BSPP. Une vingtaine de personnes ont été notamment été sauvées au moyen des échelles aériennes et des échelles accrochées à la force des bras." 
 

Une trentaine de blessés évacués vers plusieurs hôpitaux

Le bilan est pourtant très lourd. Trois personnes sont décédées : une jeune-femme qui s'est défenestrée avant l'arrivée des secours et deux personnes qui ont été retrouvées carbonisé dans leurs appartements. Pour la jeune femme, "on ne sait pas si elle s'est défenestrée ou si elle a essayé de passer par un échafaudage", explique Anne Hidalgo, la maire (PS) de Paris. "Un jeune homme a visiblement cherché à sortir de chez lui et a été pris par les fumées, et une troisième personne à peu près dans la même situation", a-t-elle détaillé.
Une autre personne a été grièvement blessée, en état d'urgence absolue, 27 sont blessées plus légèrement dont un sapeur pompier de Paris qui "a pris un coup de chaud". Les victimes ont été transportés dans plusieurs hôpitaux parisiens.


"Le bilan aurait pu être bien plus important si les gens n'avaient pas respecté les consignes de prévention que nous avons fait suite à un autre incendie rue Erlanger il y a quelques mois. Les habitants sont restés confinés chez eux et ont attendu que les pompiers viennent les chercher." 

incendie

Rien ne permet pour le moment de déterminer les causes du sinistre dans cet immeuble des années 70. Le laboratoire central de la préfecture de police est sur place pour mener l'enquête. L'ensemble des habitants est actuellement pris en charge par la protection civile. Ces riverains ont été amenés au Gymnase Jappy rue Voltaire. Ils ne pourront pas réintégrer leurs appartements avant la fin de journée après le feu vert des architectes de la ville de Paris. 

Sur le même sujet

Rafle du Vel' d'Hiv' : 77 ans après, Joseph Schwartz, rescapé, témoigne

Les + Lus