• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le PSG se serre la ceinture pour la fin de son mercato 2018

L'attaque parisienne au début de la saison 2018-2019 du PSG : Edinson Cavani, Kylian Mbappé et Neymar. / © FRANCK FIFE / AFP
L'attaque parisienne au début de la saison 2018-2019 du PSG : Edinson Cavani, Kylian Mbappé et Neymar. / © FRANCK FIFE / AFP

Contraint par le fair-play financier après l’arrivée de Neymar et Mbappé l’année dernière, le Paris Saint-Germain clôt son mercato 2018 avec un bilan bien moins dépensier. De quoi interroger, notamment du côté du milieu de terrain.

Par Pierre De Baudouin

Les dizaines de millions d’euros dépensés l’année dernière pour faire venir Neymar du Barça et Kylian Mbappé de Monaco semblent bien lointains pour le PSG. Au dernier jour du mercato estival, le club signe un bilan surprenant, de quoi peut-être décevoir certains supporters mais aussi son entraîneur, Thomas Tuchel.

Pour conclure la période des transferts, les Parisiens ont en effet enregistré deux arrivées attendues, et deux départs en prêt.
 

Deux arrivées de dernière minute : Bernat et Choupo-Moting

Le PSG a en fait officialisé vendredi soir l’arrivée du latéral gauche Juan Bernat en provenance du Bayern Munich, pour 15 millions d’euros et trois saisons, et de l’attaquant germano-camerounais Eric Choupo-Moting venu du club anglais de Stoke City (signé librement, en fin de contrat), pour deux ans cette fois-ci.
Du côté des départs, Paris laisse filer l’international argentin Giovani Lo Celso – prêté pour une saison avec option d'achat au Betis Séville. Passé numéro 3 dans la hiérarchie des gardiens, Kevin Trapp va également quitter la capitale, pour retrouver – en prêt – son ancien club, à Francfort.

Pour faire les comptes, le club signe en fait en tout quatre recrues (dont l’Allemand Thilo Kehrer en défense, et la légende Gianluigi Buffon dans les cages), pour une grosse dizaine de départs.

L’échec du dossier Kanté

Contraint par le fair-play financier, le club ne signe donc pas de recrue du côté du milieu de terrain, contrairement aux attentes de Tuchel ; un secteur de jeu affaibli depuis les départs de Blaise Matuidi, Thiago Motta et Javier Pastore.

Longtemps visé par le PSG, le champion du monde N’Golo Kanté est pourtant bel et bien resté à Chelsea. Antero Henrique, le directeur sportif parisien, a dû reculer face à l’indemnité que le transfert aurait coûtée, avec pas loin de 120 millions d’euros. Le PSG va donc devoir attendre, jusqu’au mercato d’hiver au moins, pour lancer de nouvelles pistes.
 

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus