Quand NKM se fait prendre en photo, sans le savoir, avec un ancien candidat sur une liste soutenue par le FN

Une photo de NKM en compagnie d'un militant de la droite extrême circule sur les réseaux sociaux de gauche. Une photo prise comme des milliers lors d'un déplacement. Comme quoi, on ne sait jamais avec qui on dit cheese.

Par Daic Audouit


Ne pas se faire prendre en photo avec des inconnus. Une leçon à méditer pour les candidats aux municipales.




Ce mardi après-midi, un cliché présenté comme compromettant circule dans la gauchosphère. NKM, entourée de Franck Margain, Valérie Montandon et d'un deuxième homme, sosie d'un des acteurs de la série The Killing.

Emmanuel Delhoume, tel est son nom. S'il a été repéré, ce n'est pas pour sa ressemblance  mais pour son parcours politique. Ainsi que l'indique son blog, il se présente comme royaliste, orthodoxe. Mais selon un article de 2009 du site Salon Beige, il a rejoint un temps les rangs du MPF de Philippe de Villiers. Et surtout il était candidat sur la liste soutenue par le FN aux sénatoriales à Paris en 2011. Mais il était d' étiquette divers-droite. Cette liste conduite par l'ancien UDF Alain Dumait, préfigurait le Rassemblement Bleu Marine.

Même s'il n'est pas membre du FN, sa présence aux côtés de Nathalie Kosciuscko-Morizet fait tâche avec les positions de la candidate UMP par rapport au parti de Marine Le Pen.  Mais son entourage assure qu'elle ne connaissait pas son identité.

"On était au forum des associations", raconte Valérie Montandon. "On a vu arriver une famille avec cet homme. Il a voulu se faire prendre en photo. On ne savait pas qui c'était. Quand Nathalie est là, beaucoup de gens veulent une photo. On ne va pas demander un contrôle d'identité", poursuit la porte-parole de NKM.

S'il est sans aucun doute vrai que Nathalie Kosciuscko-Morizet ne connaissait pas son identité, ce n'est à priori pas le cas de Franck Margain. Car à un moment, Emmanuel Delhoume a milité au parti chrétien-democrate dont Franck Margain est vice-président.

(Ajout daté de jeudi)

Emmanuel Delhoume nous a contacté par téléphone jeudi 26 septembre. Il donne sa version de l'histoire. "C'était bien au forum des associations ", raconte-t-il. "Mais c'est Franck Margain qui est venu vers moi en me disant "viens je vais te présenter Nathalie". Je le connais du PCD (a l'époque Forum des républicains sociaux ndlr). Je l'ai soutenu pour la primaire. C'est d'ailleurs ce que j'ai dit à NKM dont je ne partage pas les idées. Ensuite on a parlé de polytechnique puisqu'un de mes amis y a fait ses études", poursuit-il. "Ensuite j'ai demandé à être pris en photo avec elle. Cela n'a pas de signification politique. J'ai également une photo de moi et de Jean-Marc Ayrault sur la coulée verte", conclut-il.

Emmanuel Delhoume affirme connaître également Valérie Montandon. Ils sont en tout cas amis sur Facebook. Certes, cela ne constitue pas une preuve, puisqu'à part dans la pub qui connaît tous ses amis FB ? On a néanmoins une idée de ce qu'ils publient sur leurs murs. Il dément en revanche avoir été membre du parti de Philippe de Villiers et confirme qu'il n'est pas adhérent du FN. Il était néanmoins candidat sur une liste soutenue par le parti frontiste aux municipales de 2008 dans le XII ème arrondissement. 

Quand, on lui demande si cette photo peut nuire à NKM, il répond que "non". "Plutôt à Franck Margain", pense-t-il. L'ancien candidat à la primaire UMP, membre du parti de Christine Boutin, brigue une place éligible sur les listes parisiennes. Une telle fréquentation n'est évidemment pas un atout ce qui expliquerait peut-être qu'il ait recadré cette photo au Flickr.

Joint lundi soir au téléphone, Franck Margain semblait un peu contrarié de la publicité sur la twittosphère et confiait "qu'il avait été plutot soulagé de voir Emmanuel Delhoume quitter le FRS en 2009". 


Sur le même sujet

Les + Lus