Ils étaient 24 ministres à être candidats pour ces élections législatives dont 11 en Île-de-France. Dans la région, ils gardent tous leur siège sauf deux : Marie Guévenoux qui s'est désistée après le premier tour et Stanislas Guérini battu par le Nouveau Front Populaire.

En Île-de-France, à l'issue du second tour des élections législatives 2024, la grande majorité des ministres garde leur siège. C'est le cas notamment de :

 - Gabriel Attal. Le Premier ministre a été réélu dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine. Il l'emporte un peu moins largement qu'en 2022 mais devance nettement la socialiste investie par le NFP Cécile Soubelet avec 58,23 % des suffrages obtenus contre 41,77% des voix dans cette circonscription historiquement à droite. 

 -Stéphane Séjourné, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères a été réélu dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine

- PriscaThevenot, porte-parole du gouvernement, réélue dans la 8e circonscription des Hauts-de-Seine 

- Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, réélu dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne 

- Frédéric Valletoux, ministre délégué chargé de la Santé, réélu dans la 2e circonscription de Seine-et-Marne

Dans les Yvelines, c'est un succès pour les 3 ministres candidats :

 - Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe, réélu député de la 2e circonscription des Yvelines 

- Aurore Bergé, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, réélue dans la 10e circonscription des Yvelines  

- Marie Lebec, ministre chargée des Relations avec le Parlement français, réélue dans la 4e circonscription des Yvelines

A Paris, il ne reste plus qu'une seule ministre. Il s'agit d'Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation, réélue dans la 12e circonscription de Paris.

Les ministres battus : 

Autre ministre qui était en position inconfortable, Stanislas Guérini à Paris dans la 3ème circonscription de la capitale. Avec 34%, le ministre en charge de la Transformation de la fonction publique est devancé par Léa Balage el Mariky, candidate Les Ecologistes qui a obtenu 46,1% des voix.  

Une ministre s'est désistée après le premier tour : 

- Marie Guévenoux, ministre chargée des Outre-mer (9e circonscription de l'Essonne). Elle était en ballotage défavorable dans la 9ème circonscription avec 27,1% des voix face au candidat RN Paul-Henri Merrien avec 29,96% des voix.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité