Salon de l'Agriculture : "c’est un chien que je toilette tout le temps", dans la peau des bêtes de concours

durée de la vidéo : 00h01mn56s
Reportage de Floriane Olivier et Isabelle Audin / Montage : T. Guiet ©France 3 PIDF

J-2 avant l'ouverture du Salon de l'Agriculture. Veaux, vaches, cochons seront évidemment au rendez-vous mais aussi les chiens. Plusieurs éleveurs et éleveuses du Val-de-Marne vont participer au célèbre concours général agricole.

Aline Koutcherov, originaire de Sibérie, vit entourée de Russkiy Toy, des chiens russes, vifs et aux grandes oreilles poilues. Cette infirmière les élève depuis 2009 dans son pavillon de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). Une véritable passion au quotidien : "Il y a des poils sur les oreilles que l'on coiffe de temps en temps, ça ne demande pas un grand toilettage, juste la queue et les oreilles. C'est très facile de s'occuper d'eux". 

À lire : Salon de l’agriculture 2024. Animaux, animations et dégustations : le programme de la 60e édition

Avec ses chiens, Aline a déjà remporté de nombreuses récompenses notamment au Salon International de l'Agriculture, le plus prestigieux des concours, auquel cinq de ses chiens participent cette année. Les juges prennent en compte plusieurs critères : "La beauté, l'anatomie et le comportement". 

Une préparation minutieuse

Pour préparer ses chiens avant le jour J, Laetitia Renoud Grappin, éleveuse de Lakeland Terriers, possède un avantage : elle est toiletteuse canine. "On retire juste le poil mort pour mettre en forme le chien et ce n'est pas douloureux". À Charenton-le-Pont, elle prépare Sacha, un mâle de deux ans, qui participera pour la première fois au salon.

À lire : Salon de l'Agriculture 2024. Pour certains agriculteurs, le salon c'est dans leur ferme

Cette éleveuse passe beaucoup de temps à préparer ses chiens en vue des concours : "Un chien d'exposition ça s'entretient sur une année, donc le Salon de l'Agriculture c'est quelque chose qu'on prépare depuis qu'il est qualifié. Il a été qualifié il y a six mois et, pour être qualifié à cette exposition, il a fait une autre exposition qu'il a fallu que je prépare aussi donc c'est un chien que je toilette tout le temps". 

Ce concours apporte une reconnaissance pour ces éleveurs qui, pour la plupart, ne vivent pas de cette passion. Cette année, plus de 1 000 chiens participent au concours et plus de 200 races sont représentées.