Sciences Po Paris: Mathias Vicherat va retrouver son poste de directeur

Il s'était mis en retrait provisoirement en décembre dernier après avoir été entendu par la police dans une affaire de violences conjugales.

Mathias Vicherat va réintégrer ses fonctions ce lundi après six semaines d'absence à la direction de Sciences Po Paris.

La commission qui rassemble les bureaux des différents conseils de Sciences Po s'est réunie mardi soir et a validé son retour pour le 29 janvier. Cette date correspond à la rentrée des élèves de l'école, après une session d'examen puis de vacances.

Entendu dans une affaire de violences conjugales

Le haut fonctionnaire avait été entendu en décembre dernier par la police dans une affaire de violences conjugales. Mathias Vicherat et son ex-compagne Anissa Bonnefont, qui s'accusaient réciproquement de violences conjugales, ont été placés en garde à vue le 3 décembre avant d'être remis en liberté le lendemain.

Une enquête préliminaire a été ordonnée par le parquet de Paris. Dès le début de l'affaire, Mathias Vicherat avait proposé à la présidente de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), Laurence Bertrand Dorléac, de se mettre provisoirement en retrait de ses fonctions. Les instances de Sciences Po s'étaient alors réunies tour à tour.

Des mobilisations étudiantes contre son retour 

Dans le message adressé en décembre aux membres de Sciences Po Paris, Mathias Vicherat, 45 ans, avait répété qu'il "contestait les actes de violence qui ont été rapportés par la presse et sur les réseaux sociaux".

Le retour du directeur de Sciences Po Paris pourrait être perturbé par une mobilisation d'étudiants, qui avaient demandé sa démission et manifesté devant l'établissement.