• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : l'impact de la pollution vu du ciel et mesuré au laser

© N. Bappel
© N. Bappel

A quelques centaines de mètres de la tour Eiffel, le ballon d'Airparif offre chaque année aux 60.000 touristes une vue imprenable sur la capitale. A bord de la nacelle, une équipe de scientifiques du CNRS, venus tester une méthode de mesure de la pollution atmosphérique, a répondu à vos questions.

Par EB

Jeudi, des chercheurs du CNRS sont montés à bord du ballon Generali, notamment pour montrer en direct une expérience utilisant la technologie LIDAR (basée sur des tirs laser).
 

Cartographie 3D

Cet outil est utilisé pour cartographier en 3D la pollution aux particules fines dans le ciel de Paris. Les internautes ont pu dialoguer avec Jean-Baptiste Renard, chercheur CNRS, et Vincent Michoud, enseignant-chercheur, spécialistes de ces questions, via un live video sur Facebook animé par le CNRS.
Depuis un point fixe, le Lidar permet d'établir la carte de la pollution atmosphérique. Ce dispositif permettra de situer et de mesurer les sources de pollution dans Paris. Une manière de faire prendre conscience du danger de la pollution, auprès du public comme de la classe politique.
 

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus