A 18h30, la Tour Eiffel et l'Arc de Triomphe s'illumineront en vert

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Ile de France
© DR

Ce soir, à partir de 18h30 la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe et les berges de Paris s’illumineront pour fêter l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat.

Moins d'un an après son adoption à Paris par 195 pays, le premier accord mondial pour éviter un emballement des dérèglements climatiques est entré en vigueur vendredi, à trois jours du début de la COP22 de Marrakech, où il sera question de son application.
Pour marquer l'entrée en vigueur, Paris, hôte de la COP21, illuminera vendredi soir en vert la Tour Eiffel, l'Arc de Triomphe et les quais de la Seine. Des bâtiments publics seront éclairés dans d'autres villes du monde, dont Bruxelles (la Commission européenne), Marrakech, New Delhi, Sao Paulo, Adelaide.
Toutefois, ce rythme inespéré ne doit pas masquer les immenses efforts que les pays vont devoir faire désormais pour respecter l'objectif de limiter la hausse du thermomètre mondial "bien en-deçà 2°C" par rapport à avant la Révolution industrielle. Sachant que la température moyenne de la planète a déjà gagné près de 1°C - et encore bien plus en Arctique ou en Méditerranée - le temps est compté, ne cessent de répéter les climatologues.

La présidence de la République française a salué "un jour historique pour la planète". Pour entrer en vigueur, l'accord devait avoir été ratifié par 55 pays représentant au moins 55% des émissions de gaz à effet de serre. Ce qui s'est produit plus vite que prévu, ces seuils ayant été franchis dès octobre. Aujourd'hui, 97 des 192 Etats ayant signé le texte l'ont ratifié.

Pour arriver à plafonner le réchauffement sous 2°C, les émissions de gaz à effet de serre doivent cesser de croître, puis être réduites de 40 à 70% entre 2010 et 2050 selon les experts du climat.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.