Tournoi de Paris : la judokate Clarisse Agbégnénou vainqueure pour la septième fois

Elle était déja championne olympique en titre. Voici maintenant la judokate Clarisse Agbégnénou vainqueure pour la septième fois du tournoi de Paris, samedi 3 février. La Française est sortie gagnante de la finale contre la Croate, Katarina Kristo.

Quasiment une formalité, pour la sextuple championne du monde de 31 ans. Clarisse Agbégnénou a remporté encore une fois le tournoi de Paris, ce 3 février. La compétition de judo se tenait à l'Arena de Bercy.

La sportive égale désormais ses compatriotes Teddy Riner et Lucie Décosse. Ces deux autres judokas ont remporté le même nombre de titres, dans ce tournoi parisien. 

Il s'agit de son septième sacre dans ce tournoi, après une finale disputée jusqu'aux prolongations. La combattante dans la catégorie des "moins de 63kg" était en lice, jusqu'au bout, contre la Croate Katarina Kristo, 21 ans.

Combats de haute lutte

Après un premier combat facilement remporté contre l'Allemande Agatha Schmidt, la Française a connu son combat le plus compliqué de la journée contre la Japonaise Megumi Horikawa, championne du monde 2022. Clarisse Agbégnénou a réussi à la dominer, au prix d'une lutte de plus de 12 minutes, dont huit de prolongation.

En quart, elle a assuré l'essentiel contre Maylin del Toro Carvajal, son adversaire Cubaine. S'en est suivie ensuite une demi-finale contre la Néerlandaise Joanne van Lieshout, double championne du monde junior et médaillé de bronze en senior l'an dernier. Agbégnénou a encore puisé dans ses réserves pour aller, après huit minutes de lutte, balayer son adversaire par ippon. En finale contre la Croate Katarina Kristo, elle est passée à deux doigts de la défaite. Elle l'emporte au final, en prolongation.

LIRE AUSSI. JO de Tokyo : Clarisse Agbegnenou sacrée championne olympique

Depuis son retour de congé maternité après la naissance de sa fille en juin 2022, celle qui compte également une médaille d'argent aux Jeux de Rio (Brésil) 2016 s'est offert un sixième titre mondial. Elle avait ensuite complété son palmarès, avec une médaille de bronze aux Masters à Budapest (Hongrie) en 2023.

La fin de l'année 2023 était en revanche plus nuancée. En cause : une déception aux Championnats d'Europe de Montpellier (Hérault) en novembre, d'où elle est revenue sans médaille. Une défaite qui avait "bien titillé" son "orgueil de sportive et de championne".