Un service de l'hôpital Saint-Louis en manque de personnel demande une rencontre aux candidats à l'élection présidentielle

Publié le
Écrit par Tom Rousset

Le service d'immuno-pathologie de l'hôpital Saint-Louis accuse depuis de nombreuses semaines un important manque de personnel. Les équipes médicales ont lancé un appel à Emmanuel Macron et Marine le Pen pour répondre à cette situation ce mardi.

Les équipes médicales du service d'immuno-pathologie de l'hôpital Saint-Louis appellent à l'aide. Leur service manque de personnel depuis de nombreuses semaines. Les pathologies traitées au sein de celui-ci comme les lymphomes ou les cancers du sang nécessitent parfois la présence de douze infirmiers. Le service en question en compte actuellement deux.

 "Les infirmières de jour ne veulent plus faire les services de nuits à partir du 1er juin. De ce fait, le service va devoir fermer faute d'équipes de nuit" explique le Dr Marion Malphettes. Quatorze lits ont déjà fermés dans le service sur les 23 disponible au total.

 "Nous souhaitons de bonnes conditions de travail pour prendre les gens en charge" 

Pour venir en aide à leur service, les soignants ont lancé un appel aux deux candidats du second tour de l'élection présidentielle sur les réseaux sociaux. Celui-ci les invite à une rencontre afin de lancer des pistes de réflexions afin de rendre le travail d'infirmier de nouveau attractif. 

En effet, l'AP-HP a de plus en plus de mal à recruter à ces postes constatent les équipes médicales de Saint-Louis. "Nous demandons simplement de pouvoir accueillir les gens dans de bonnes conditions, de pouvoir les soigner sans retard thérapeutique et que tout le monde puisse rentrer à l'hôpital public " précise Dr Fadlallah Jehane du service immuno-pathologie clinique