VIDEO. JO 2024 : que vont manger les 12 500 athlètes ?

durée de la vidéo : 00h02mn34s
VIDEO. JO 2024 : que vont manger les 12 500 athlètes ? ©France 3 PIDF

On sait désormais ce que vont manger les athlètes des JO de Paris. C'est plus d'un million de repas qui vont être servis pendant les Jeux et pour élaborer ces menus, l'équipe d'organisation a fit appel à des chefs de la gastronomie française à Paris et à Marseille.

Dans son restaurant, la cheffe parisienne Amandine Chaignot peaufine sa recette de volaille aux écrevisses. Son plat sera servi dans  plus d'un an aux athlète des Jeux Olympiques. La cheffe a eu carte blanche pour imaginer une quinzaine de recettes. "C'est un gros challenge parce qu'il y a évidemment cette portée symbolique. On représente la France, on représente notre pays, ce savoir-faire et ce savoir-être et c'est aussi une grosse mécanique. On va accueillir une foule énorme pendant tous ces Jeux". 

Au nord de Paris, le village des athlètes est encore en pleine construction. Dans un an, le site accueillera 12 500 sportifs qu'il faudra nourrir quotidiennement à chaque heure de la journée. Pour Laurent Pasteur, directeur du projet Village des Athlètes des JO de Paris 2024 de Sodexo Live ! : "l'objectif c'est restaurer l'ensemble des athlètes (...) qui viennent de 206 délégations, du petit-déjeuner au dîner et donc c'est de leur offrir une restauraiton à la hauteur de leurs attentes pour leur permettre la plus belle des performances sur les sites de compétition." 

Des saveurs méditerranéennes dans les assiettes des athlètes

Les recettes et l'expérience viendront aussi de Marseille. Le chef trois étoiles, Alexandre Mazzia, ancien joueur de basket professionnel, fera partie de l'aventure.Pour son plat, "l'idée c'est vraiment de réussir à avoir quelque chose de iodé, de salin mais de la salinité naturelle". Orfèvre de la gastronomie, le chef pense ses recettes pour les JO depuis déjà deux ans.

"L'alimentation elle est indissociable de la performance. Elle est indissociable aussi du bien-être donc c'est un facteur qui est vraiment très important". Les athlètes auront aussi accès à de la street-food saine et ludique.

Le food-truck du chef fera le déplacement à Paris. "Le food-truck, il ne faut pas le sous-estimer, pendant le confinement il sortait jusqu'à 1 200 tickets par jour (...) on était neuf à l'intérieur. Ce ne sera pas le cas là je pense pendant les JO mais on est capables de faire de belles choses avec le food-truck" assure Alexandre Mazzia. 

1,3 millions de repas seront servis pendant les Jeux Olympiques soit plus de 40 000 quotidiennement. 

Retrouvez tous nos reportages sur idf.france3.fr

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité