VIDEO. Un Burger King en face du Père-Lachaise ?

durée de la vidéo : 00h01mn59s
Un Burger King en face du Père-Lachaise ? ©France 3 PIDF

Un Burger King pourrait ouvrir ses portes en face du cimetière du Père-Lachaise. A Paris, un collectif de riverains dans le 20ème arrondissement a lancé une pétition contre l'implantation de ce fast-food. La mairie y est aussi opposée.

Au cœur du 20ème arrondissement, la place Martin Nadaud devrait bientôt accueillir un Burger King. Le groupe Bertrand, exploitant de la franchise Burger King en France, a choisi d'implanter l'enseigne dans un local inoccupé depuis plusieurs années. Le gérant du restaurant situé juste en face s'inquiète des potentiels désagréments : "mes craintes principales ça va être les nuisances de livraisons. La place aussi va être beaucoup plus sale, il va y avoir beaucoup de déchets".

Des craintes partagées par les riverains. Pierre et Géraldine sont voisins, ils vivent dans l'immeuble situé au-dessus du local et pour ne pas voir le quartier dénaturé, ils ont lancé une pétition. La mobilisation dépasse leurs espérances, en quelques jours, ils ont réuni plus de 4 000 signatures. "L'idée c'était d'alerter l'opinion publique sur l'installation d'un Burger King qui va, à notre sens, à l'encontre de l'esprit du quartier et qui pose des problèmes de sécurité avec la présence de scooters et de livraisons. Il y a plein d'enfants qui jouent sur la place en permanence, il y a une crèche juste à côté et des écoles." justifie Pierre. 

Une mairie désarmée 

Le maire du 20ème arrondissement a été informé du projet par les riverains. Le local n'appartient pas à la municipalité, juridiquement elle est donc impuissante. "Aujourd'hui le fond de commerce n'est pas à vendre. C'est donc un bail commercial qui est mis en location et donc là-dessus notre pouvoir d'agir au nom de la liberté du commerce n'existe pas sauf à convaincre le propriétaire qu'il ne faut pas s'installer là" explique Eric Pliez. Pour le convaincre justement, le maire va envoyer une lettre dès aujourd'hui. Il espère rencontrer le dirigeant du groupe Bertrand dans le courant de la semaine. 

Retrouvez tous nos reportages sur france.tv/idf