VIDEO. Un non-voyant agressé par un chauffeur Uber

durée de la vidéo : 00h02mn03s
VIDEO. Un non-voyant agressé par un chauffeur Uber ©France 3 PIDF

Un homme et son chien guide ont été frappés par un chauffeur de VTC il y a quelques jours dans le 15ème arrondissement. La victime a filmé toute la scène.

C'est une agression violente, verbale et physique dont Anthony Martins-Misse et Népia, son chien guide, ont été victimes. Le 6 mars dernier à Paris, cet entrepreneur commande un VTC comme il en a souvent l'habitude : "il était garé en marge sur la place de parking, il a vu le chien et il m'a dit "ah mais par contre je prends pas les chiens".

Après quelques minutes de discussion la situation s'envenime, le conducteur prétexte une allergie puis explique avoir peur pour la propreté de sa voiture avant de s'en prendre à Anthony. "Népia monte d'elle-même comme elle a l'habitude de faire, elle se met sur le sol et elle se couche et là, c'est le moment où tout dégénère. Il me saute dessus, il m'agrippe, je reçois des coups au niveau des côtes, je suis sonné. Je suis choqué de cette situation, de ce que j'ai ressenti et de ce que j'ai subi. J'en reviens pas en fait qu'on en soit venus aux mains pour un refus de chien guide". 

Des chauffeurs trop peu encadrés

Pourtant la loi oblige tous les transports à accueillir les chiens guides sous peine d'une amende allant jusqu'à 450 euros. De son côté, la société Uber condamne l'agression : 

"Nous avons le jour-même procédé à la suspension définitive du compte du chauffeur. La prise en charge d'un passager et de son chien d'assistance sont obligatoires et inscrites dans la loi. Nous le rappelons régulièrement aux chauffeurs."

Uber

Pourtant, selon Brahim Ben Ali, conducteur VTC et représentant syndical, c'est avant tout l'encadrement qui fait défaut : "malheureusement aujourd'hui il y a énormément de chauffeurs au sein de ces plateformes numériques qui ne sont pas formés. Il est là le problème et c'est pour ça que vous voyez de plus en plus ce type d'incidents". Anthony, lui, s'est vu prescrire quatre jours d'incapacité totale de travail et a porté plainte contre le chauffeur. 

Retrouvez tous nos reportages sur idf.france3.fr

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité