• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Voies sur berges piétonnes à Paris : la préfecture confirme l'allongement des temps de parcours

Voies sur berges piétonnes à Paris : la préfecture confirme l'allongement des temps de parcours

Pour l'instant le bilan n'est pas définitif, mais les chiffres publiés lundi soir par la préfecture de Paris confirment l'allongement des temps de parcours de Paris depuis la suppression de la circulation sur les berges de la Seine. 

Par France 3 Ile de France

Le préfet de police Michel Cadot a présenté lundi soir les derniers chiffres sur ce sujet sensible. « Des tendances, pas un bilan », a-t-il précisé.

Selon les chiffres publiés recueillis par les capteurs de la Ville de Paris, les principaux itinéraires de substitution à la voie Georges-Pompidou, c'est à dire les quais hauts rive droite et le boulevard Saint-Germain, ont vu leur temps de parcours s'allonger. C'est principalement vrai le soir : en novembre, pour rallier la Concorde à Henri IV entre 18 heures et 19 heures, il fallait en moyenne 23 min au lieu de 12 minutes en novembre 2015. Le matin entre 8 heures et 9 heures, il faut en moyenne 14,9 minutes aujourd'hui. soit 3 minutes de plus qu’il y a un an. Même chose sur le boulevard Saint-Germain : plus 3,5 min le matin, et plus 9 min le soir.

Le prochain comité, qui réunit les services de l’Etat comme Sytadin, la Ville de Paris, la région, les départements 92 et 94, Airparif, Bruitparif,  aura lieu en février 2017. Les conclusions sur le prolongement ou non de la piétonnisation sont attendues, mi-avril

Sur le même sujet

40ème édition de la Journée des oubliés des vacances organisée par le Secours populaire

Les + Lus