• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Petites citadines et milieu de gamme, les voitures les plus volées en France

© PhotoPQR/LeProgrès/MaxPPP
© PhotoPQR/LeProgrès/MaxPPP

Finis les énormes 4X4 trop "tape-à-l'oeil" ou les grosses berlines de luxes ! Selon l'enquête annuelle de l'association "40 millions d'automobilistes", ce sont les petites citadines et les véhicules de milieu de gamme qui sont désormais les voitures les plus volées.

Par Christian Meyze

Il y a seulement quelques années, acheter une grosse berline allemande ou un 4X4 très voyant, à la mode c'était prendre un gros risque. Et les compagnies d'assurance vous attendaient au tournant : la surprime vol était garantie! Tout cela c'était hier. Et c'est de moins en moins vrai !

Désormais, le palmarès des dix voitures les plus volées en France est à peu près celui des voitures également les plus vendues. En tout cas, les types de véhicules concernés se ressemblent énormément. Désormais, les voitures les plus volées sont les petites citadines et les véhicules de milieu de gamme. Arrive ainsi en tête, pour la seconde année consécutive, la Smart Fortwo, minicitadine emblématique de la voiture de ville du début du 21ème siècle. Mieux même, pour cette mini allemande : son pourcentage de vols est en recrudescence et représente 11,87% des véhicules volés entre juillet 2014 et fin juin 2015.

Viennent ensuite, dans l'ordre,  la Ford Fiesta avec 10,94%, la Peugeot 406 avec 5,81% la Renault Twingo II avec 3,92%, la Renault Twingo avec 3,82%, la Renault Mégane 2 avec 3,29%, la Citroën Xsara Picasso avec 3,29% (en baisse), la Renault Clio avec 1 3,27% (en baisse) la Seat Leon avec  3,23%, et enfin la Peugeot 308 SW avec 3,22%.

L'apparition du "vol électronique"


On le voit dans le classement, la grande majorité des voitures concernées sont françaises et ce sont des voitures très répandues sur le marché français. Ce sont grosso-modo les voitures plébiscitées par les français. Et cela explique sans doute en partie les chiffres des vols : le "marché" est plus large pour ces véhicules, ils sont plus faciles à revendre.
Ils sont aussi sans doute, faciles à voler. Car l'autre phénomène marquant dans le domaine, c'est désormais la quasi généralisation du "vol électronique", que le milieu nomme le "mouse jacking" (vol à la souris). Désormais, on vole une voiture avec une petite mallette électronique. Cela ne prend que quelques secondes. Le piratage électronique représente désormais trois-quarts des vols et il est de plus en plus facile à mesure qu'apparaissent sur le marché des véhicules que l'on démarre avec une carte ou une clé sans contact !

Chaque année, près de 110.000 voitures sont volées en France, soit environ 300 par jour !

L'étude de 40 millions d'automobilistes s'appuie sur les expertises (issues des déclarations de vol) du réseau d'expertises automobiles Experveo.

Sur le même sujet

Procès tentative attentat près de Notre-Dame de Paris

Les + Lus