Cet article date de plus de 4 ans

Pissarro : une toile peinte en 1887 refait surface

Confisquée sous l'occupation, une toile de Camille Pissarro vient de refaire surface à l'occasion d'une exposition au musée Marmottan à Paris. Peinte en 1887, La cueillette des pois est l'un des 93 tableaux de la collection de Simon Bauer, un amateur d'art qui avait fait fortune dans la chaussure.
Cela faisait 50 ans qu'ils avaient perdu la trace de ce tableau. Il y a quelque temps, l'un des descendants de Simon Bauer, un collectionneur juif né en 1862, apprend que La cueillette des pois va être exposé dans le cadre d'une rétrospective consacrée à Pissarro, le premier des impressionnistes. Jean-Jacques Bauer y voit alors l'occasion de récupérer le tableau de son grand-père.

Il demande alors au tribunal de grande instance de Paris que l'oeuvre soit placée sous séquestre, pour ensuite engager une procédure afin que soit tranchée la question de la propriété de la toile.

Un tableau confisqué pendant la guerre

Interné à l'été 1944 à Drancy, Simon Bauer échappe à la déportation et à l'extermination grâce à une grève des cheminots. Un an plus tôt, sa collection était confisquée et vendue par un marchand de tableaux désigné par le commissariat aux questions juives. Dès sa libération, il s'attèle à retrouver ses toiles mais à sa mort, en 1947, il n'a réussi à récupérer qu'une partie de sa collection. Depuis, ses desendants poursuivent sa quête.

"Il faut que ce tableau reste en France"

La cueillette des pois a été prêtée au musée Marmottan par un couple d’Américains, les époux Toll, qui l’ont acheté en 1995 chez Christie’s à New York. Aujourd'hui, ces derniers sont opposés à la mise sous séquestre. Mécènes du musée de la Shoah de Washington et du musée de Tel Aviv, ils "ignoraient totalement" que ce tableau était issu d'une spoliation et invoquent leur bonne foi.

La justice se prononcera le 30 mai prochain. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
peinture art culture