Plan social à Conforama : les syndicats obtiennent des indemnités de licenciement revues à la hausse

© DENIS CHARLET / AFP
© DENIS CHARLET / AFP

Selon une information de nos confrères du Parisien. La direction du magasin de meubles et les syndicats auraient trouvé un accord autour des indemnités et des conditions de licenciement des salariés. Dans la région sept magasins baisseront le rideau en 2020.

Par France 3 Paris IDF / VP

Il aura fallu plusieurs mouvements de grève et quatre mois de négociation entre les syndicats et la direction de Conforama. Après l'annonce du plan social qui prévoit toujours de supprimer 1900 postes et 32 magasins en France, les salariés dénoncaient les conditions de départ qui leur étaient proposées. Les indemnités de licenciement avaient été évaluées au minima. 
 
 

Selon une information du Parisien, un accord aurait été trouvé mardi. Il prévoit le versement de 1,1 mois de salaire par année d'ancienneté aux employés. Des indemnités cependant limitées à 140.000 euros par salarié. Les employés qui auraient trouvé un CDI au sein d'une autre entreprise et ceux dont les magasins seront transférés à un repreneur toucheront quant à eux une indemnité de 10.000 euros.
L'accord a été signé par FO et la CFDT. La CFE - CGC devrait également le soutenir. L'accord doit maintenant être validé par l'Inspection du travail.
 

Une partie des salariés, rassemblée en collectif, a déposé plainte contre X. Ces derniers accusent la maison mère du groupe, la firme sud-africaine Steinhoff, de fraude massive et de manipulation des bilans comptables. Des irrégularités qui selon le syndicats seraient à l'origine des difficultés de Conforama.



 

Sur le même sujet

Les + Lus