Policier abattu sur les Champs-Elysées : le point sur l'enquête

Un policier a été abattu jeudi soir par un individu, sur les Champs-Elysées, à Paris. Deux autres policiers ont été blessés. L'assaillant a été "neutralisé" par les forces de l'ordre. Le point sur ce que l'on sait, au lendemain de cette attaque terroriste.

Par France 3 Paris IDF/ET

Un policier a été abattu jeudi soir par un individu, sur les Champs-Elysées, à Paris. Deux autres policiers ont été blessés. L'assaillant a été "neutralisé" par les forces de l'ordre. Le point sur ce que l'on sait, au lendemain de cette attaque terroriste.

# Un policier abattu par un individu vers 21 heures

Un policier a été abattu jeudi soir, vers 21 heures, sur les Champs-Elysées, à Paris. Un individu est sorti d'un véhicule et a délibérément pris pour cible des policiers à proximité d'un car de police, situé à hauteur du 102, avenue des Champs-Elysées. L'homme était muni d'une arme à feu, type arme de guerre. Deux autres fonctionnaires de police ont été blessés. Une passante, ressortissante étrangère, a également été blessée lors de cette attaque.
Contrairement à une information relayée par plusieurs médias dans la soirée, un seul policier a été tué. Le porte-parole du ministère de l'Intérieur a confirmé le décès d'un agent de police. La victime est un policier âgé de 37 ans, appartenant à la direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police. 

# Des passants confinés dans des commerces

Sitôt après l'attaque, de nombreux passants se sont retrouvés confinés dans des commerces à proximité des lieux de l'attaque. Certains d'entre eux ont témoigné de leur nuit d'horreur, notamment sur les réseaux sociaux. L'un d'entre eux raconte ainsi avoir "entendu des rafales" et vu des gens "courir dans tous les sens". 

# Une attaque "terroriste"...

Après plusieurs minutes d'incertitude sur le mobile de l'agression, le président de la République s'est dit "convaincu" que la piste "est d'ordre terroriste", lors d'une allocution télévisée, peu après 23 heures 15. La section antiterroriste du parquet de Paris avait par ailleurs été saisie préalablement.
Un périmètre établi autour du lieu de l'agression contre des policiers, sur les Champs-Elysées, le 20 avril 2017. / © WOSTOK PRESS/MAXPPP
Un périmètre établi autour du lieu de l'agression contre des policiers, sur les Champs-Elysées, le 20 avril 2017. / © WOSTOK PRESS/MAXPPP

# ... Revendiquée par le groupe Etat islamique

Amaq, l'organe de propagande par lequel Daech revendique habituellement ses exactions, a publié un communiqué de revendication de l'attaque. "L'auteur de l'attaque des Champs-Elysées dans le centre de Paris est Abu Yussef le Belge, et c'est un des combattants de l'Etat islamique.

# Le suspect identifié

Dans la soirée, le procureur de la République François Molins a indiqué que l'agresseur abattu avait été identifié : "L'identité de l'attaquant est connue et a été vérifiée", a-t-il précisé.

Selon des sources proches de l'enquête, rapportées par l'AFP, l'agresseur est un Français de 39 ans, K. C., et faisait l'objet d'une enquête antiterroriste. Des perquisitions ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi au domicile de l'individu, à Chelles, en Seine-et-Marne. 

# Un conseil de défense réuni

Lors de son allocution, le chef de l'Etat a annoncé qu'un conseil de défense devait se réunir vendredi matin à l'Elysée. Le Premier ministre devait s'exprimer à l'issue de cette réunion.




A lire aussi

Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus