Radio numérique terrestre (DAB+) : 25 nouvelles stations disponibles ce mardi

A compter du 12 octobre, une vingtaine de stations seront disponibles en DAB+ sur l’axe Paris-Lyon-Marseille et toutes les villes qui se situent sur ce trajet autoroutier.

La révolution dans le monde de la radio se poursuit. A compter de ce mardi 12 octobre, "25 nouvelles stations (6 publiques et 19 privées) seront disponibles en DAB+ sur l’axe Paris-Lyon-Marseille et toutes les villes qui se situent sur ce trajet autoroutier", a annoncé le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) dans un communiqué.

Ainsi à partir de demain, BFM Business, Chérie FM, Europe 1, FIP, France Culture, France Info, France Inter, France Musique, Fun Radio, Latina, Mouv’, M Radio, Nostalgie, NRJ, Radio Classique, Rire et Chansons, RFM, RMC, RTL, RTL 2, Skyrock et Virgin Radio, pourront être captés sur la radio publique terrestre.

Vingt-cinq radios nationales auxquels viennent s’ajouter "trois programmes inédits et disponibles uniquement en DAB+ : Air Zen, Skyrock Klassiks et BFM Radio", poursuit le CSA, entité régulatrice des fréquences françaises.

Près de cent stations émises en Île-de-France

Au total ce sont désormais près de cent radios qui ont reçu l’autorisation d’émettre en DAB+ en Île-de-France. En avril dernier, treize stations étaient déjà venues s'ajouter aux soixante et une précédemment installées dans le bassin parisien. A ce jour 75% de la région est couverte par la radio numérique terrestre.

Déployé sur l’axe nord/sud-est, Paris-Lyon-Marseille, la capitale, les villes rhodaniennes et les communes proches de la cité phocéenne, ainsi que les autoroutes les reliant, seront ainsi couvertes par cette innovation technologique pour écouter la radio. 

Le DAB+ c’est quoi ?

Le Digital Audio Broadcasting (DAB) est l’équivalent de la TNT mais pour la radio. Le projet a été lancé au début des années 2000 pour faire face à la saturation de la bande FM qui ne empêche la création de nouvelles radios. Le DAB+ permet de diffuser plusieurs stations en utilisant une fréquence.

Au-delà des évolutions technologiques ce qui change pour les auditeurs c’est avant tout la qualité du son, qui passe en haute définition. Autrement dit avec le DAB+ plus de grésillement et plus besoin de retenir la fréquence de votre station.

Comment écouter sa station préférée ?

Il faut d’abord se munir d’un poste DAB+. Les voitures neuves en sont équipées et depuis deux ans les radios vendues disposent de la technologie numérique. Ensuite la recherche de la station se fait par le nom et non plus en tâtonnant sur la molette pour trouver la bonne fréquence. Une fois le bon canal trouvé, plusieurs informations s’affichent sur l’écran du dispositif : la station, le nom du morceau en cours ou du programme, les paroles de la chanson, les émissions à suivre… D'ici 2022, 50% de la population en France métropolitaine pourra recevoir le DAB+.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
technologies économie