VIDEO. Réfugiés, comment vous pouvez les aider

© MaxPPP
© MaxPPP

Face à l'afflux de migrants et après l'émotion suscitée par la publication de la photo du petit Aylan, l'élan de solidarité n'a pas cessé. Les initiatives se multplient pour venir en aide aux réfugiés. Que faire et comment s'y retrouver ?

Par Valentine Ponsy

La société civile n'a pas attendu le réveil des politiques et des élus pour agir. En France et dans la région, particulièrement touchée par l'arrivée de réfugiés, beaucoup se mobilisent pour leur venir en aide. Il existe différentes moyens de soutenir les migrants ici ou ailleurs.


#1 Signer une pétition

Des pétitions circulent depuis plusieurs semaines. Elles interpellent les élus pour les inciter à agir.
Le collectif "La vague citoyenne", né dans le sud-ouest, invite à signer depuis le 1er septembre pour clamer : "Nous voulons accueillir des réfugiés". son texte avait déjà recueilli plus de 31.000 signatures.
La sénatrice Nathalie Goulet, vice-président de la Commission des Affaires étrangère du Sénat, a rédigé une lettre ouverte et mis en ligne sur change.org une pétition intitulée "Solidarité avec les réfugiés : accueillons-les dans nos communes". Elle appelle François Hollande et François Baroin, le président de l'Association des maires de France, à coordonner l'accueil de réfugiés dans des communes. Elle a déjà reccueilli plus de 60 000 signature


#2 Rejoindre un comité de soutien


A Paris, deux collectifs se sont formés autour des migrants qui se sont installés dans le quartier de La Chapelle et sur le quai d'Austerlitz. Dons de nourriture, de produits de première nécessité, préparation de repas les riverains se mobilisent chaque jour pour les aider. 
Comité de soutien des migrants de La Chapelle
Solidarité avec les migrants du quai d'Austerlitz

#3 Donner de l'argent ou du temps

De nombreuses associations viennent au chevet des migrants où qu'ils soient. Il est possible de faire un don ou encore de devenir bénévole. Ces associations savent parfaitement quels sont les besoins des réfugiés. Certaines recrutent des bénévoles pour différentes missions : distribution de nourriture, interprétariat, cours de français, accompagnement dans les démarches administratives ou encore conseil juridique.
- La Croix-Rouge
- Caritas (Secours catholique en France)
- Médecins sans frontières
- Médecins du Monde

Plusieurs ONG ou associations sont plus spécialisées sur l’aide aux réfugiés et aux demandeurs d’asile :
- L'UNHCR (Agence des Nations unies pour les réfugiés)
France Terre d’asile
- la Cimade,
- le Gisti, Groupe d'information et de soutien des immigrés


#4 Héberger des réfugiés

De nombreux migrants n'ont aucune solution d'hébergement lorsqu'ils arrivent en France. Quelques initiatives proposent aux citoyens de les accueillir chez eux. Les associations rappellent cependant que cet accueil ne s'improvise pas, il est nécessaire de bien se renseigner avant.
Il est tout à fait légal d'héberger une personne qui a fait une demande d'asile. 
Depuis 2013 l'hébergeur ne peut être condamné si cet accueil se fait à "titre humanitaire" et de façon "désintéressée" même si la personne est en situation irrégulière.


L'association Singa, soutenu par le HCR, a lancé un réseau d’hébergement des réfugiés chez l’habitant, baptisé CALM (Comme à la maison). L'obejctif : mettre en relation des réfugiés mal logés ou sans domicile et des particuliers pour « quelques jours, quelques semaines et quelques mois ».

► VIDEO. Des migrants accueillis par des particuliers, à Juvisy-sur-Orge (Essonne)
Intervenants : Mounia Benaili, Marie (association "Singa") et Nathanaël Molle (fondateur de "Singa")
Reportage : C. Pelé/D. Morel
VIDEO. Des migrants accueillis par des particuliers

Le Service jésuite des réfugiés (JRS) a mis en place une initiative équivalente baptisée « Welcome ». L'association propose d’accueillir un réfugié dans sa famille pendant une durée déterminée (généralement quatre semaines). Le réseau est présent dans 17 villes. IL est précisé qu'il est souvent nécessaire d’être situé assez près des préfectures, pour que le demandeur d’asile puisse effectuer ses démarches. Il est également possible d’accueillir quelqu’un le temps d’un repas, d’un week-end ou pour des vacances.

Les propriétaires d’un logement vacant peuvent le mettre à disposition des demandeurs d’asile en passant par le dispositif Solibail, qui propose un loyer modique mais assuré.

Un portail vient d'être créer aiderlesrefugies.fr il liste toutes les initiatives mises en place près de chez soi. 

Sur le même sujet

La fan zone de Noisy le Grand

Les + Lus