Cet article date de plus de 5 ans

Rentrée scolaire : à quoi va ressembler l'enseignement moral et civique ?

EMC, EMI, IMP, PEAC... La longue liste des sigles de l'Education nationale s'étoffe encore cette rentrée. Parmi ces nouvelles combinaisons de lettres : l'EMC, l'enseignement moral et civique que les élèves du CP à la terminale vont étrenner durant cette année scolaire. A quoi va-t-il ressembler ?
© PHOTOPQR/NICE MATIN
De quoi s'agit-il ? Il s'agit de la "morale laïque" envisagée par Vincent Peillon, alors ministre de l'Education nationale. Cette discipline a été créée par la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République. Ce nouvel enseignement est mis en œuvre de l’école au lycée à partir de cette rentrée 2015 et se substitue aux cours d'éducation civique.

Un "socle de valeurs communes"

Selon le ministère de l'Education nationale, l’EMC doit transmettre "un socle de valeurs communes" : "la dignité, la liberté, l’égalité, la solidarité, la laïcité, l’esprit de justice, le respect de la personne, l’égalité entre les femmes et les hommes, la tolérance et l’absence de toute forme de discrimination".

Cet enseignement doit contribuer au développement du sens moral et  de l'esprit critique de l'élève. L'objectif ? Préparer celui-ci à "l’exercice de la citoyenneté", à la "responsabilité individuelle et collective".

► Philippe Watrelot​, enseignant dans un lycée de Savigny-sur-Orge, dans l’Essonne, sera l'invité du 12/13. Posez-lui vos questions : @France3Paris ou sur Facebook France 3 Paris Île-de-France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société rentrée scolaire