Rentrée universitaire : toujours plus chère, la vie étudiante en région parisienne

Des étudiants (image d'illustration). / © AltoPress / Maxppp
Des étudiants (image d'illustration). / © AltoPress / Maxppp

Le syndicat étudiant Unef a publié lundi son rapport annuel sur le coût de la vie étudiante. Cette année, le coût de la rentrée augmente de 1,31 %. En tête de ce classement, l'Île-de-France et Paris en tête des villes les plus chères pour étudier. Le détail de l'étude.

Par France 3 Paris IDF/ET

Cette année encore, le coût de la vie étudiante augmente. C'est le cas dans toutes les grandes ville de France... Et Paris et sa région demeurent loin en tête de ce classement. Le syndicat étudiant Unef a publié lundi son rapport annuel sur le coût de la vie étudiante. 

Selon l'Unef, le coût de la rentrée augmente de 1,31 % cette année, après une hausse de 2,09 % l'année dernière. L'Île-de-France reste la région la plus chère pour étudier, avec Paris en tête.
 

837 euros de reste à charge chaque mois

Dans le détail du budget d'un étudiant qui s'inscrit cette année à Paris, la principale dépense reste bien sûr le logement. Un étudiant consacrera 830 euros de loyer en moyenne chaque mois.

Un étudiant francilien devra dépenser 28,50 euros par mois pour les transports. Et pour la nourriture, à raison de deux repas, midi et soir, en restaurant universitaire, ce la représentera près de 12 euros à Paris.

Une fois les éventuelles bourses et l'aide personnalisée au logement (APL) retirées, l'étudiant parisien devra encore sortir de sa poche chaque mois 837 euros pour boucler son budget.
 

130 euros de plus chaque mois

Ce reste à charge, supporté par les familles ou compensé par un petit boulot pour un étudiant sur deux, est en forte augmentation : près de 130 euros en plus chaque mois, par rapport à la rentrée universitaire 2017.

Sur le même sujet

Villeneuve-Saint-Georges : drame suite à l'intervention des pompiers.

Les + Lus