Dans le rétro : Les agences matrimoniales, une alternative au virtuel

Une agence matrimoniale en 1972 / © INA
Une agence matrimoniale en 1972 / © INA

Attendu, redouté ou espéré, le 14 février célèbre la Saint Valentin depuis le XIVe siècle. Il faudra attendre 1825 pour qu'officiellement apparaisse, en France, les premières agences matrimoniales. La rencontre amoureuse est leur fonds de commerce.

Par Sylvie Drouin

Si les sites de rencontres, sur le Net, ont quelque peu supplantées les agences matrimoniales, elles existent toujours !
Retour en images sur une pratique commerciale particulière avec des archives de l'INA de janvier et décembre 1972.
 


Les agences matrimoniales : un service ancestral

Système à la fois social et commercial, l'agence matrimoniale permet aux personnes de se rencontrer
en vue d'un mariage ou pour former un couple.

Dans la Rome antique, l’activité de courtage matrimonial existait déjà !
En France, c'est durant le premier quart du XIXe siècle qu'apparaissent les agences matrimoniales.

Dans les années 70, elles se multiplient.
Elles ont pris le relai des familles qui s'occupaient "d'arranger" les unions et remplacent les marieuses et les entremetteurs.

Les agences matrimoniales vont subir la concurrence des sites internet de rencontres qui captent des millions de célibataires, ou autres...
Désormais moins nombreuses, elles résistent et, pour autant, ne disparaissent pas de notre paysage.
Leur nombre serait en progression depuis 2015…

Aide ou arnaque ?

Les agences matrimoniales ont de nos jours une image à la fois vieillotte et/ou ambiguë.
Leur activité commerciale, dont le coût des prestations est parfois élevé, leur est reprochée pour un résultat qu'elles ne garantissent nullement.
Certains adhérents se plaignent parfois de payer et de ne pas avoir assez de présentations.
 En revanche, l’accueil, l'accompagnement personnalisé et la prise en charge des rendez-vous sont appréciés des adhérents qui rechignent à faire ces démarches eux-même.

Dans leur publicité, les agences se veulent rassurantes quant au sérieux des profils de leurs candidats au bonheur conjugal.
C'est elle, qui organise "La première rencontre" dans un salon au sein même de l’agence. Une sorte de sécurité pour le consommateur.
Le contact humain est tout simplement leur atout face à la technologie et la pratique "solitaire" des sites internet.

Et l’amour dans tout cela ?

Rencontrer l’autre, celle ou celui, avec qui on aurait envie de partager sa vie est une préoccupation qui peut devenir obssedente pour certains.
Les agences matrimoniales se distinguent, donc, dans leurs méthodes en proposant un cadre réel et sécurisé à leur clientèle.

Reconnaissons que les agences matrimoniales commercialisent avec la plus irrationnelle des marchandises :
le sentiment amoureux !
 

 

Le marché de la rencontre et des agences matrimoniales en chiffres

*La France compte un peu plus de 16 millions de célibataires.

*1 personne sur 4 est célibataire.

*En  40 ans, la population totale en France a évolué de 40%, proportionnellement la population de célibataire a évolué de 200%.

*Plus de 4 700 structures spécialisées (agences et sites) existent aujourd’hui sur le marché de la rencontre et des agences matrimoniales.
 
Source : l’INSEE
 

Sur le même sujet

Les + Lus