• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Rugby : Teddy Thomas privé de prime d'éthique après l'affaire d'Edimbourg

© Christophe Simon/AFP Photos
© Christophe Simon/AFP Photos

Déja exclu du XV de France pour avoir fait partie, dimanche, de la "virée nocturne très arrosée à Edimburg", Teddy Thomas ne percevra pas sa prime d'éthique de février. Décision prise par son club, le Racing 92

Par CM/AFP

"La Fédération Française de Rugby (FFR) ayant déjà sanctionné sportivement Teddy Thomas en l'excluant du groupe qui affrontera l'Italie, le Racing 92 a opté pour une sanction financière à l'encontre de son joueur en retenant sa prime d'éthique du mois de février", indique le Racing 92 dans un communiqué.

"Le Racing 92 signifie ainsi clairement à Teddy Thomas que son comportement inadapté après la défaite de l'équipe de France contre l'Ecosse, dimanche 11 février, n'est pas digne du professionnel qu'il est et ne saurait donc être toléré, pas plus en club qu'en sélection". dit le texte.

Teddy Thomas échappe ainsi à une sanction sportive au sein de son club. L'entraîneur des avants Laurent Travers avait déclaré jeudi qu'il y aurait "sanction sportive, financière ou les deux" à l'encontre du puissant ailier.

Après la défaite face à l'Ecosse, l'avion qui devait ramener les Bleus en France avait été bloqué, lundi 12 février, sur le tarmac de l'aéroport d'Edimbourg. Cinq joueurs en avaient été extraits (Anthony Belleau, Jonathan Danty, Félix Lambey, Louis Picamoles, Rémi Lamerat) pour être entendus par la police écossaise comme témoins potentiels à la suite d'informations sur une agression sexuelle.

Mais le plus grand flou demeure sur ce qui s'est réellement passé à Edimbourg lors de cette soirée qui fut, semble-t-il, très arrosée. Mercredi, la Fédération Française de Rugby (FFR) annonçait qu'elle lançait une enquête interne pour faire la lumière sur cette équipée

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus