• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Championnats d'Europe d'athlétisme - A la rencontre des champions franciliens

Le Français Morhad Amdouni après sa victoire en 5.000 mètres le 11 août 2018. / © Tobias SCHWARZ / AFP
Le Français Morhad Amdouni après sa victoire en 5.000 mètres le 11 août 2018. / © Tobias SCHWARZ / AFP

La France termine 4e des championnats d'Europe à Berlin, avec 10 médailles dont 3 d'or. Parmi les athlètes qui ont brillé, certains s'entraînent toute l'année en Île-de-France comme Morhad Amdouni et Rénelle Lamote.

Par Tangi Kermarrec avec MT

Comité d'accueil restreint à Roissy pour applaudir la délégation française et ses médaillés d'or. Morhad Amdouni par exemple, encore marqué physiquement par les efforts consentis pour obtenir le bronze sur 5.000 mètres et l'or sur 10.000.

"Je me sens soulagé et puis surtout, serein. Le fait de pouvoir amener les deux médailles à la maison, c'est enfin un objectif qui s'est concrétisé et cela fait du bien à la tête", raconte le champion.

La dernière ligne droite du 10.000 mètres après 25 tours de pistes restera une des images fortes de la compétition et un grand moment dans la carrière de l'athlète installé à Serris en Seine-et-Marne et licencié à Val d'Europe depuis 7 ans et de ces championnats. Chacun a ramené son souvenir.
 

Les pieds sur terre

Rénelle Lamotte ne quitte plus son dossard qu'elle ramène à Fontainebleau (Seine-et-Marne) où l'atmosphère tranche avec celle du stade olympique de Berlin : "C'est énorme de courir dans des grands stades. Avant j'avais peur, et maintenant, je sens que cela me booste vraiment."

Médaillée d'argent sur 800 mètres, elle égale sa performance d'il y a deux ans à Amsterdam. Mais le succès ne lui monte pas à la tête : "Je suis très attaché à mon club, je n'ai pas voulu en changer pour l'argent par exemple car j'aime beaucoup les valeurs de mon club et il y a un esprit familial."
 
L'arrivée de la délégation française s'est étalée dans l'après-midi. Pascal Martinot-Lagarde était attendu avec sa médaille d'or de 110 mètres haies, un autre succès francilien.
 

Sur le même sujet

Mounir Mahjoubi rejoint Benjamin Griveaux

Les + Lus