La consommation de l’eau du robinet interdite à Ozouer-le-Voulgis après “des résultats d’analyses non-conformes”

La décision a été prise après des résultats d'analyses de l'eau jugés non-conformes à la consommation (illustration). / © ALASTAIR PIKE / AFP
La décision a été prise après des résultats d'analyses de l'eau jugés non-conformes à la consommation (illustration). / © ALASTAIR PIKE / AFP

La préfecture de Seine-et-Marne a pris un arrêté pour interdire "par précaution" la consommation de l’eau du robinet dans la commune, après des "résultats d’analyses non-conformes". En attendant la fin de la restriction, la collectivité a distribué des bouteilles d’eau.

Par France 3 PIDF

« Boisson », « préparation » et « cuisson des aliments », « lavage des dents » et « toilette des nourrissons »… La préfecture de Seine-et-Marne a décidé vendredi de restreindre l’usage de l’eau du robinet à Ozouer-le-Voulgis, après « des résultats d’analyses non-conformes suite aux prélèvements effectués sur l’eau destinée à alimenter le réseau d’eau potable » de cette commune.
La préfecture explique dans un communiqué que « la qualité de l’eau destinée à la consommation du réseau public de cette commune ne peut plus être garantie et est susceptible de présenter un risque pour la santé des consommateurs ». « Une utilisation est envisageable uniquement si l’eau ne présente aucune coloration et qu’elle est portée à ébullition pendant au moins 5 minutes préalablement à l’usage, détaillent les autorités. Cette restriction s’applique par précaution et dans l’attente des résultats d’analyse démontrant l’innocuité de l’eau du réseau. »

Distributions de bouteilles d'eau

La préfecture recommande par ailleurs « aux personnes dont les traitements médicaux nécessitent une qualité d’eau spécifique », comme la dialyse, « de se rapprocher de la structure médicale dont ils dépendent ». « Les principaux troubles de santé qui peuvent survenir consécutivement à la consommation de l’eau du robinet sont des troubles digestifs, précise le communiqué. Les personnes ayant consommé cette eau et qui manifesteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant. »
Des distributions de bouteilles d’eau ont été organisées vendredi soir et samedi aux « 3/4 de la commune », selon la mairie, en attendant de nouvelles analyses. La mairie explique par ailleurs que ce problème d'eau trouble - déjà survenu par la passé - est lié à la géologie du lieu, le captage étant propre à la commune.

Sur le même sujet

Les + Lus