Emeutes en Nouvelle-Calédonie : un gendarme de Melun décédé

Les faits se sont produits ce mercredi. Le gendarme de 22 ans était rattaché à l'escadron de gendarmerie mobile Melun en Seine-et-Marne.

Nouveau décès dans les émeutes qui font rage en Nouvelle-Calédonie depuis lundi. Selon nos informations, un gendarme de 22 ans est décédé ce mercredi. Le jeune fonctionnaire de 22 ans avait été hospitalisé dans un état grave.

Il faisait partie de l'escadron de gendarmerie mobile de Melun en Seine-et-Marne d'après la Gendarmerie Nationale. Il avait été grièvement blessé par balles auparavant selon un communiqué de l'Elysée.

"Rien ne justifie la violence"

Sur son compte X, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a rendu hommage au jeune gendarme."Rien, absolument rien, ne justifie la violence", a-t-il écrit.

Le ministre a également adressé ses pensées à la famille de la victime. Il s'agit du quatrième décès depuis le début des émeutes à Nouméa lundi. Le président de la république Emmanuel Macron a demandé le déclenchement de l'état d'urgence en Nouvelle-Calédonie.