Cet article date de plus de 4 ans

En Île-de-France aussi, on produit du champagne !

Dans le nord-est de la Seine-et-Marne, 80 hectares de vignes sont destinés à produire du champagne. A l'heure des vendanges, la récolte s'annonce périlleuse, en raison des intempéries.
Dans le nord-est de la Seine-et-Marne, 80 hectares de vignes sont destinés à produire du champagne. A l'heure des vendanges, la récolte s'annonce périlleuse, en raison des intempéries.
En Île-de-France aussi, on produit du champagne ! Une portion tout à fait symbolique, certes, mais tout de même. Dans le nord-est de la Seine-et-Marne, les vignrons ont débuté les vendanges, sur 80 hectares destinés à la fabrication du roi des vins.

25.000 bouteilles de champagne

Si les récoltes s'annoncent périlleuses, en raison des intempéries, les grappes de raisin s'annoncent prometteuses. Gel au printemps, pluie en juin, le climat n’a pas été formidable, mais Hervé Bombard, viticulteur à Saacy-sur-Marne, près de La Ferté-sous-Jouarre, a évité le pire. Verdict après dégustation du premier pressage  : "Bien sucré, une petite acidité qui va tenir la fraîcheur des vins."
Dans les vignes de champagne, en Seine-et-Marne.
Dans les vignes de champagne, en Seine-et-Marne. © France 3 Paris IDF/F. Benbekaï
Sur les quatre hectares et demi de vignes, les caprices de la météo ont laissé leurs traces. Et c'est surtout la floraison qui a été compliqué, en raison de l’excès d’eau du mois de juin. Le rendement s’annonce ainsi en légère baisse. Mais cela devrait suffire pour produire 25.000 bouteilles de champagne, grâce à ces vignes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs viticulture agriculture économie champagne gastronomie