Gay Games : les arbitres de la fédé de foot sur le terrain

Les arbitres de la Fédération Française de Football et ceux de l'International Gay et Lesbiennes Football Association / © Corinne Bian Rosa
Les arbitres de la Fédération Française de Football et ceux de l'International Gay et Lesbiennes Football Association / © Corinne Bian Rosa

Une quinzaine d’arbitres de la Fédération Française de Football arbitrent les matchs de football des Gay Games qui rassemblent  plus de 800 joueurs et joueuses de 18 pays à Champigny sur Marne.
 

Par Corinne Bian Rosa

Le football tête de gondole de la lutte contre l’homophobie ?
Quelques semaines après la fin du Mondial, la Fédération Française de football délivre un message fort en envoyant une quinzaine d’arbitres sur le terrain miné des Gay Games.
 
Il faut dire que le football est devenu emblématique de l’homophobie dans le sport.
D’où les prises de position de Griezmann

Il y a beaucoup de mauvaises personnes dans le football

et de Pogba sur le sujet,

L’homosexualité dans le football doit être respectée 



D’où le militantisme de Yohann Lemaire, seul joueur en France à avoir fait son coming out en activité, qui s'est retrouvé exclus des vestiaires à la suite, et qui s’apprête à sortir un documentaire sur le sujet sur France 2. Pour ce militant, les discours des stars actuelles sont un premier pas. Pour autant, il est convaincu, compte des enjeux financiers, que "le progrès passera réellement par le monde amateur."
 

Pour autant, ces initiatives oh combien louables sont l’arbre qui cache la forêt : un amateur de football sur trois reconnaît tenir des propos homophobes.

 Pédé, tapette

Et Justin Fashanu, qui s'est suicidé en 1998, reste à ce jour le seul joueur en Angleterre à avoir révélé son homosexualité durant sa carrière professionnelle.

A Champigny sur Marne, Axel, 29 ans, joue au Panamboyz, seul club de football gay  en France. "Il faut du foot LGBT pour que le football soit plus tolérant envers les joueurs homosexuels"
869 joueurs de football aux Gay Games / © Corinne Bian Rosa
869 joueurs de football aux Gay Games / © Corinne Bian Rosa
Mais les choses bougent. Pratiquement tous les arbitres d’Ile-de-France disponibles en ce mois d’août et contactés par la FFE ont répondu présents. Comme David, 10 ans d’arbitrage en Régional 1, tout ému de cette participation à ce tournoi des Gay Games qui est aussi le championnat du monde IGLFA ( International Gay et Lesbian Football Association) 
« C’est une chance incroyable d’arbitrer des matchs internationaux et de le faire au côté des arbitres de l’IGLFA,»
 

Les choses évoluent, doucement. Lilian Thuram, qui se définit lui-même comme ancien « homophobe », est ambassadeur de ces 10 èmes Gay Games à Paris.
Selon un récent sondage IPSOS réalisé à l’occasion du Mondial de football 85 % des français trouvent nécessaire de lutter contre l’homophobie dans le football.
 

Sur le même sujet

Les + Lus