Ivre, il se gare chez les gendarmes pour uriner

Publié le Mis à jour le

Quand on circule sur l’autoroute avec 1,3 gramme d’alcool dans le sang, il peut arriver de prendre des décisions regrettables. Comme faire sa pause pipi dans un hangar des gendarmes de la route, par exemple.

Parfois, l’envie est vraiment trop pressante. Un automobiliste – à la capacité de jugement semble-t-il un poil affectée par l’alcool – en a fait les frais près de Nemours, dans l'après-midi du 2 janvier.

Le conducteur de 53 ans, pressé de faire sa pause pipi mais surtout ivre au volant de son véhicule, décide de se garer sur un parking, le long de l'autoroute A6 en Seine-et-Marne.

Manque de chance : le hangar dans lequel l’homme se soulage est en fait celui du peloton autoroutier de Nemours.

1,3 gramme d’alcool dans le sang

Surpris et contrôlé par les gendarmes, il finit par souffler dans le ballon (une fois son envie assouvie). Dans le sang de l’automobiliste, le taux d’alcool (1,3 gramme) se révèle être plus de deux fois au-dessus de la limite autorisée.

Conséquence du pipi : son permis confisqué, sa voiture immobilisée et l'attente d'une décision de justice.