Procès Tarnac : le tribunal s'est rendu sur place. La commune du Trilport est bouclée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Meyze
© F.Benbekaï/France 3 Paris

Le tribunal correctionnel de Paris au complet est arrivé en bus sur les lieux du sabotage d'une ligne SNCF pour lequel des membres du "groupe de Tarnac" sont poursuivis. Les communes du Trilport et Dhuisy sont bouclées par les gendarmes à mesure du trajet du tribunal

Un tribunal qui se déplace sur les lieux d'un délit, c'est rare ... et ça se voit. D'ailleurs, il ne s'agit pas d'un simple déplacement, mais d'un "transport".


La différence est importante car cela signifie que durant ce déplacement, la cour est en séance et statue comme si l'on était dans la salle d'audience. Toutes les règles du procès continuent donc de s'appliquer, comme celle qui impose que les débats du procès se déroulent publiquement, règle fondamentale d'une démocratie où l'on ne peut être jugé en secret. Un tribunal qui se déplace, ça se voit !

Les habitants du nord Seine-et-Marne, et du Trilport en particulier, première étape du parcours, ont vu arriver un bus complet, de nombreux gendarmes qui ont bouclé la zone en l'occurence celle d'un pont qui enjambe la Marne. Et un hélicoptère survolait le secteur. Plusieurs cars de CRS étaient stationnés dans le périmètre.
Et puis, bien sûr la presse, venue nombreuse. Beaucoup d'habitants sont venus "voir le spectacle".




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.