• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Seine-et-Marne – L'inquiétude des salariés de la Société fromagère de la Brie depuis un cas mortel de listériose

60 employés de la société fromagère de la Brie sont au chômage partiel. / © France 3 Paris - Île-de-France
60 employés de la société fromagère de la Brie sont au chômage partiel. / © France 3 Paris - Île-de-France

Après un cas mortel d'intoxication à la listeria, la Société fromagère de la Brie est à l'arrêt depuis un mois et demi à Saint-Siméon. Une enquête sanitaire en cours. Les 60 employés sont au chômage partiel et sont inquiets sur l'avenir de leur entreprise.

Par Farid Benbékaï avec MT

Une infection mortelle et plusieurs victimes hospitalisées mi-avril. Les investigations ont convergé vers la Société fromagère de la Brie, aujourd'hui à l'arrêt. "Quand on voit tout ce que l'on jette là … Aujourd'hui, on en a jeté encore entre 30 et quelques tonnes, c'est comme cela depuis 3 à 4 semaines", explique un employé à la sortie du site.

60 salariés sont au chômage partiel. Aucun ne souhaite s'exprimer face à la caméra. Ils ont été contraints de détruire 100 tonnes de fromage à la demande de la Direction départementale de la protection des populations.
L'inquiétude des salariés de la Société fromagère de la Brie depuis un cas mortel de listériose
Après un cas mortel d'intoxication à la listeria, la Société fromagère de la Brie est à l'arrêt depuis un mois et demi à Saint-Siméon. - France 3 Paris - Île-de-France - Farid Benbékaï, Philippe Aliès et Thomas Guiet

 

"On met tout à la poubelle"

"Il n'y a pas de production, d'emballages, il n'y a plus rien. On jette tous les fromages parce qu'ils sont trop vieux. Même si ça remarche, on ne pourra pas les vendre. On met tout à la poubelle", poursuit une employée.

Jusqu'à présent, il n'y a aucune certitude quant à la pérennité de l'activité. L'actuel propriétaire de la société a fait savoir qu'il jetait l'éponge. "On nous dit de venir nettoyer. Après, on attend un soi-disant un repreneur. Mais on ne sait pas trop où l'on va. On aimerait bien qu'il y ait un repreneur pour repartir. Mais cela va être difficile avec la pub qu'il y a eu et les personnes décédées. Je comprends tout à fait les familles", explique un salarié de l'entreprise.
 

Incertitudes sur la poursuite de l'activité

Un dernier bilan communiqué fin mai faisait état de 15 enfants infectés par la souche épidémique ainsi qu'une personne décédée. Âgés de 6 mois à 4 ans, ils sont aujourd'hui hospitalisés et résident dans six régions de France.

C'est la troisième fois que la fromagerie est confrontée à une crise sanitaire. Il reste désormais à savoir si elle sera autorisée à poursuivre son activité.
La Société fromagère de la Brie est basée dans le village de Saint-Siméon, en Seine-et-Marne. / © France 3
La Société fromagère de la Brie est basée dans le village de Saint-Siméon, en Seine-et-Marne. / © France 3

A lire aussi

Sur le même sujet

A Saint-Maur, la colère des habitants face au balai incessant des avions

Les + Lus