VIDÉOS - 200 ans après, Fontainebleau celèbre le bicentenaire des adieux de Napoléon Ier

Ce week-end, le château et la ville de Fontainebleau se sont associés pour commémorer l’un des moments forts de leur histoire : le bicentenaire des adieux de Napoléon Ier à sa garde impériale. Tableaux vivants, reconstitutions... Découvrez les moments forts de cette commémoration en vidéo.

© P. Aliès / France 3 Paris
« Soldats de ma vieille garde, je vous fais mes Adieux...». Le 20 avril 1814, Napoléon 1er fait ses Adieux à la garde impériale à laquelle il adresse un discours demeuré célèbre. Un moment fort avant son exil pour l'île d'Elbe.
200 ans plus tard, le dimanche 20 avril 2014, dans la cour d’Honneur du château, la ville de Fontainbleau revivait cette page d'histoire. Au pied de l’escalier en fer à cheval, pas moins de 500 personnes ont rejoué cette scène historique devant près de 40.000 personnes, amateurs de Bonaparte ou simples curieux.
Bicentenaire des Adieux de Napoléon Ier au château de Fontainebleau

>> Découvrez le reportage sur place de Farid Benbekai et Philippe Aliès, réalisé à l'occasion des répétitions de la cérémonie : 
200 ans après, Fontainebleau revit l'exil de Napoléon

Le public était invité à profiter de nombreuses animations autour du Premier Empire, autour du château et en ville. Vêtus de costumes d’époque, à pied et à cheval, les grognards et le personnel de campagne de l’Empereur ont présenté au public de véritables « tableaux vivants » : vie de bivouac, médecine de campagne, duels, revue des troupes, reconstitution de la tente impériale et de son mobilier... «Grande première pour le château de Fontainebleau, cette commémoration a rencontré une adhésion exceptionnelle du public. Nous sommes heureux d’avoir pu faire revivre au plus grand nombre cette page de notre histoire. Grâce aux centaines de bénévoles et passionnés qui l’ont animé, le château est devenu, l’espace d’un instant, plus qu’un très beau décor, un lieu vivant !» a déclaré Jean-François Hebert, président du château de Fontainebleau.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire hommage