Le bailleur social Plaine Commune Habitat crée une cellule pour aider ses locataires en difficulté financière

Plaine Commune Habitat, bailleur social dans huit communes de Seine-Saint-Denis a décidé de créer la cellule Appui-Solidarité Locataires pour accompagner au mieux les locataires qui feront face à des difficultés de paiement de loyer. 

Plaine Commune Habitat est le premier bailleur à s'engager à aider ses locataires en difficultés financières avec la crise du coronavirus.
Plaine Commune Habitat est le premier bailleur à s'engager à aider ses locataires en difficultés financières avec la crise du coronavirus. © Plaine Commune Habitat
Les quittances de loyers des 18 000 locataires de Plaine Commune Habitat doivent arriver dans les boîtes aux lettres cette semaine. Mais avec la crise du coronavirus, la fermeture de nombreux commerces et le recours au chômage partiel, il sera difficile pour certains de provisionner les chèques.

Le bailleur social a donc décidé de mettre en place une cellule d’aide pour les familles. Une bonne nouvelle pour Roselyne Le Floch, habitante de Saint-Denis et présidente de l’amicale des locataires du quartier Sémart. « Nous sommes dans un quartier avec beaucoup de pauvreté, il ya beaucoup de familles monoparentales » , explique t-elle.

La cellule, composée de conseillères sociales et de gestionnaires locatives, étudiera au cas par cas les situations. Les locataires pourront bénéficier d’un report partiel ou total. «  C’est important de ne pas rajouter des difficultés sociales aux difficultés du confinement », assure Laurent RUSSIER, président de Plaine Commune Habitat et maire de Saint-Denis. « Le loyer représente entre 25 et 30% des revenus pour nos locataires ». Il demande également à ce que le fonds de solidarité pour le logement soit activé et espère que d’autres bailleurs suivront son exemple.

La cellule est joignable par téléphone, auprès de chacune des 4 agences de Plaine Commune Habitat, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

Des associations demandent la suspension de tous les loyers

Alors que le coronavirus met largement l'économie à l'arrêt, des appels se multiplient pour dispenser les Français de payer leur loyer tant que durera la crise.  L'association de consommateurs CLCV et la Confédération nationale du logement (CNL), demandent de suspendre les loyers, puis d'échelonner leur remboursement mais la piste n'est pour l'heure pas retenue par le gouvernement.

La trêve hivernale a néanmoins été repoussée jusqu’à fin mai.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société logement économie