Des passagers bloqués plus de 2h sur le RER B samedi soir

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Taubert

Vraie Nuit blanche pour certains usagers du RER B ce samedi, bloqués plus de 2 heures à cause d'une branche d'arbre tombée sur les fils électriques de la ligne.

Nouveau calvaire pour les usagers sur le RER B ce samedi. D'abord un "incident" à La Plaine Stade de France a interrompu l'ensemble du trafic entre les gares de Aulnay-sous-Bois et Châtelet–Les Halles et fortement perturbé le reste de la ligne.

Puis plus tard dans la soirée, vers minuit et demi, les usagers ont vu leurs trains bloqués "en raison des conditions climatiques". Une branche d'arbre est en effet tombée sur une caténaire, élément qui permet d'alimenter les trains en électricité.

Selon une responsable de la SNCF, trois trains ont été concernés par ces perturbations. "Nous avons voulu faire une évacuation des trains. Mais pas mal de personnes, trouvant l'évacuation trop longue, sont sorties seules en tirant les signaux d'alarme. Du coup nous sommes obligés d'arrêter toute la circulation sur ces zones-là", détaille-t-elle.

La version d'une passagère était un peu différente. Cette dernière a quitté le centre de Paris et s'est retrouvée d'abord bloquée à Châtelet vers 23h45. "J'ai attendu sur le quai le RER B en direction de Mitry-Claye. Il devait arriver dans 6 minutes sauf qu’il n’est pas passé. J'ai attendu le prochain qui lui est arrivé à 00h34", raconte Amira.

Ensuite, obligée de monter dans un autre train à la Gare du Nord en raison du trafic interrompu, elle affirme avoir attendu de "00h56 jusque vers 1h45 sans aucune explication de ce qu'il se passait". Résignée, elle a réussi à prendre un métro puis un bus de nuit et marché pour rentrer chez elle : "Je suis donc rentrée chez moi à 3h30 du matin".

Cette dernière déplore "que les problèmes sur la ligne B sont très récurrents. Rares sont les fois où il n’y a aucun problème et ça commence à devenir très embêtant".

Panne géante en septembre

Sur Twitter, réseau privilégié par la compagnie ferroviaire pour communiquer sur la circulation des trains, d'autres usagers se sont plaints d'une mauvaise communication et d'une absence de prise en charge.

De son côté, la SNCF répond que des bus et des taxis ont été mobilisés pour les personnes qui ont suivi les indications et ne sont pas sorties seules sur les voies.

Cet incident intervient alors que les usagers du RER B ont déjà subi une panne géante à la Gare du Nord fin septembre. Un prestataire de SNCF Réseau avait endommagé des câbles de signalisation et de télécommunication dans le cadre des travaux qui sont actuellement réalisés pour "découper le réseau" et créer des sections de caténaires isolées afin qu'un incident ne se propage pas sur toute la ligne.