Drame familial : une mère de famille et quatre enfants tués à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis

L'auteur présumé du quintuple meurtre de Noisy-le-Sec est soupçonné d'avoir tué sa femme, ses 2 enfants âgés de 5 ans et de 18 mois et 2 de ses neveux de 5 et 9 ans ce samedi 3 octobre. Deux autres personnes ont été grièvement blessées. Les motifs du drame restent pour l'heure inconnus.
Les faits se sont produits dans un pavillon à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis.
Les faits se sont produits dans un pavillon à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis. © F3PIDF
Selon le parquet de Bobigny, un père de famille a tué sa femme, ses deux enfants et deux de ses neveux. Le suspect, hospitalisé pour de graves plaies au couteau, est également soupçonné d'avoir grièvement blessé les parents de ses neveux et d'avoir atteint plus légèrement les deux enfants plus âgés du couple, a indiqué le parquet dans un communiqué.

Ces deux adolescents, âgés de 13 et 15 ans, arrivés un peu plus tard dans le pavillon de leur oncle ont réussi à s'échapper après avoir été agressés et enfermés au sous-sol par ce dernier. Réfugiés chez des voisins, ils ont donné l'alerte. La police a découvert les corps sans vie de la fratrie d'origine Sri-Lankaise en fin de matinée. Les deux adolescents rescapés ont expliqué aux enquêteurs que "leurs parents ainsi que leurs deux petits frères âgés de 9 et 5 ans s'étaient retrouvés dans la matinée chez leur oncle à la demande de ce dernier et qu'ils étaient eux-mêmes arrivés après leurs parents", précise le communiqué. 
    
"Je suis intervenu en premier car j'ai entendu des cris et des sanglots, j'ai sonné à la porte mais ça ne répondait pas. Entretemps, un des fils est passé par la fenêtre de la cuisine au rez-de-chaussée, la tête en sang, il m'a dit que son oncle pétait une durite, devenait fou et tapait sur tout le monde au marteau et avait enfermé la famille à clé dans la maison", a raconté à l'AFP un habitant du pavillon voisin, sous couvert de l'anonymat.
 
Le drame s'est produit à Noisy-le-Sec dans un quartier pavillonnaire près de la gare RER
Le drame s'est produit à Noisy-le-Sec dans un quartier pavillonnaire près de la gare RER © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
 

C'était une famille sans histoire, exemplaire. Je n'arrive pas à y croire

Olivier Sarrabeyrouse, maire de Noisy-le-Sec
 

Selon, Stéphane Finance, Secrétaire régional adjoint du syndicat policier Alliance, "c'est un oncle de la famille qui serait l'auteur des faits. Il aurait agi au moyen d'une arme blanche." Selon cette source policière, il aurait agressé la mère et ses enfants et "se trouverait désormais dans le coma après avoir tenté de mettre fin à ses jours".

Le maire ancien instituteur se dit choqué, il connaissait les enfants qu'il avait eu en classe.
Dans un tweet,  le maire s'est dit anénati à titre personnel.  Le Centre régional du psychotraumatisme Paris Nord a mis en place une ligne téléphonique pour toutes demandes d'aides.

La police judiciaire, le SDPJ 93, est en charge de l’enquête. Selon le parquet de Bobigny, l'arme n’a pas été retrouvée. Les circonstances de cette tuerie familiale restent à déterminer.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité justice