• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Élections européennes – Avec Bardella, le RN à la conquête des banlieues populaires

Jordan Bardella lors d'une réunion publique à Bobigny, le 8 mai 2019 à Bobigny. / © William Van Qui - France 3 Paris - Île-de-France
Jordan Bardella lors d'une réunion publique à Bobigny, le 8 mai 2019 à Bobigny. / © William Van Qui - France 3 Paris - Île-de-France

Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National, était en réunion publique à Bobigny, mercredi 8 mai. C'est son département de naissance, là aussi où il a été élu conseiller régional. Et il espère bien améliorer ses scores dans les quartiers.

Par William Van Qui avec MT

Bien sûr, lorsqu'ils font meeting commun, c'est toujours Marine Le Pen qui conclut. Bien sûr, après les discours, la présidente du Rassemblement National est toujours la plus sollicitée. Mais petit à petit, Jordan Bardella prend sa part de lumière.

Pour la première fois dans l'histoire du parti, ce n'est pas un Le Pen qui ne mène pas une campagne nationale. Si le choix d'un candidat de 23 ans a pu surprendre, y compris en interne, a pu surprendre, la patronne assume. "Mme Loiseau la techno connaît probablement beaucoup moins la vie que Jordan Bardella, ses 23 ans, qui a vécu à Drancy qui y a été élevé et confronté au chômage, à l'insécurité, à l'émigration massive, aux dealers en bas de la rue, aux salafistes. Il connaît la vie."
Avec Bardella, le RN à la conquête des banlieues populaires
Intervenants : Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National; Jordan Bardella, tête de liste R.N. aux élections européennes - France 3 Paris - Île-de-France - William Van Qui, Olivier Badin, Thierry Rousseau et Élisabeth Dubos
 

Il se présente en tant que modèle d'intégration

Ce mercredi 8 mai, il était justement de passage en Seine-Saint-Denis pour une réunion publique. L'occasion de citer sa famille comme modèle d'intégration : "effectivement, Bardella, c'est d'origine italienne. Mais mes parents sont issus d'une immigration qui elle s'est intégrée, s'est assimilée, qui a travaillé, a aimé la France et voulait en être partie intégrante".

Présent lors de toutes les élections locales en Seine-Saint-Denis, depuis sa majorité, Jordan Bardella, peut-être même davantage que Marine Le Pen elle-même, veut croire qu'un jour les banlieues populaires voteront RN et pourquoi pas dès le 26 mai.
 

"Je pense que cela parle"

"Il y a évidemment une poussée, et je suis convaincu que dans ces territoires que le discours que l'on porte sur le retour à l'ordre, la reconquête de tous ces quartiers, de toutes ces cités qui sont aujourd'hui minées par le trafic de drogue et le fondamentalisme islamique, je pense que cela parle", explique le jeune candidat.

Et peu importe si l'on semble parfois loin des problématiques européennes, le 26 mai, Jordan Bardella devrait devenir le plus jeune député européen de l'histoire.
 

Sur le même sujet

Yvelines - Avec son fils, il construit lui-même son avion

Les + Lus